Launac (31)

Ce week-end David Drencian à représenté notre club au Tour du Canton de Launac en quatrième catégorie. Une première sous le maillot rose pour celui qui était encore il y a peu sociétaire chez nos amis du Vélo Club Blayais.

Sur ce parcours toujours exigeant, pas facile de tirer son épingle du jeu. Malgré tous ses efforts, notre ami devra faire contre mauvaise fortune bon cœur et se contenter, pour ce baptême au sein du SJO, d’une 47eme place à l’arrivée. Courage David, tu devrais bientôt pouvoir compter sur des coéquipiers pour te sentir moins seul.


Posté dans Courses

Saint-Julien-sur-Garonne (31)

Et c’est Corentin Boyer qui ouvre la saison 2017 pour le Saint-Juéry Olympique. Sans doute impatient d’étrenner son nouveau maillot, celui qui porte désormais nos couleurs s’est présenté au départ du Grand-Prix de Saint-Julien-sur-Garonne ce dimanche. Dans une course perturbée par les intempéries, et sans doute aussi un peu à court de forme, il aura du mal à tirer son épingle du jeu.

Grand-prix de Saint-Julien 2017
Prévoyant Corentin met la main à la poche, un bon réflexe pour qui veut aller loin. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Aligné en quatrième catégorie, Corentin sera crédité d’une 23eme place à l’arrivée. Sûr qu’il espérait mieux pour cette reprise mais la pluie, le vent et… la qualité de l’adversité en auront décidé autrement. Mais peu importe, comme disait l’autre l’important c’est participer (et accessoirement de montrer le maillot). Une excellente initiative qui en appelle d’autres dans un avenir proche.


Posté dans Courses

Retour sur la saison 2016

Une saison riche en émotions pour nos couleurs, au cours de laquelle nos coursiers ont eu de nombreuses occasions de s’illustrer sur les routes de la région ou même d’ailleurs. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de vivre tout cela de l’intérieur, rassurez-vous rien n’est perdu. Nous vous offrons votre billet pour une séance de rattrapage.

Après les mises en bouche d’Espalais et de Saint-Julien, déjà relatées précédemment, c’est vers Launac que nos coureurs se sont tournés avec pas moins de quatre inscrits dans cette épreuve toujours très prisée. Auteurs d’une belle course Matthieu Mandirac et Nicolas Cussac, encore à cours de compétition dans le final, se classeront respectivement 18eme et 20eme en troisième catégorie. Didier Mandirac, dont la préparation a été perturbée par des petits soucis de matériel, connaîtra lui aussi quelques difficultés en quatrième catégorie, notamment dans le dernier tour qui sera un peu pour lui le tour de trop. Distancé il sera non classé par les organisateurs. Chez les cinquième catégorie, Philippe Andrieu sera lâché dès le sommet de la seconde bosse, là où le vent de face fait le plus mal aux jambes, il ne lâchera rien et reprendra plusieurs concurrents dans les tours suivants. Concurrents qu’il distancera à son tour pour terminer à la 21eme place.

Suite à l’annulation de la course prévue sur le circuit automobile d’Albi pour le week-end pascal, Philippe Andrieu ira comme à son habitude rouler sa bosse du côté du Lot-et-Garonne, avec des courses UFOLEP à La-Sauvetat-de-Savère le samedi et Fauillet le lundi. Il y connaîtra des fortunes diverses avec un abandon dans la première (une chute à l’avant l’ayant obligé à un violent freinage accompagné d’un blocage de roue, le mauvais goudron bien rugueux fera le reste en détruisant complètement son pneu arrière sur plus de dix centimètres), et une belle place de treizième sur la seconde, à l’issue d’un sprint houleux dans une épreuve de catégorie GS qui regroupait 86 partants.

Grand-Prix de Fauillet 2016
Grand-prix de Fauillet (47) – Philippe tout en décontraction dans le final. (crédit photo : Pascale Douilly – CAC 32)
Grand-Prix de Fauillet 2016
Grand-prix de Fauillet (47) – La photo finish. Jean-Louis Moreau (Entente Cycliste Saint-Félix de Foncaude – 1er) et Jean-François Joussely (TSA Uniballer – 2eme) sont déjà passés, Jean-Michel Duplan (Vélo Club Bazas – 3eme, cassant la ligne), Jacques Sacchet (Cyclo Sport Miramontais – 4eme, à l’extrême gauche) et Alain Bayle (Union Cycliste du Réolais – 5eme, plein champ cuissard jaune fluo) complètent le tableau d’honneur. A l’arrière plan sur la droite on aperçoit l’épaule et le sommet du casque de Philippe. (crédit photo : Pascale Douilly – CAC 32)

Au cours des Week-end suivants nos coureurs vont enchaîner les épreuves. Les courses de Cap Découverte, Castelmayran en UFOLEP, Castelsagrat et Saint-Thomas verront pas moins de dix de nos membres les honorer de leur présence (pelle-mêle on trouvera Guillaume Laforet-Gisclard, Nicolas Cussac, Cédric Pages, Didier Mandirac, Jean-Paul Humbert, Jean-Rémi Bertrac, Philippe Andrieu, Philippe Alaux, Stéphane Arias et Matthieu Mandirac), sans résultat significatif malheureusement. Il faudra attendre la classique Aussonne-Aussonne, en fin de mois, pour voir un rose briller en la personne de Jean-Rémi Bertrac qui y décrochera une belle 6eme place en quatrième catégorie.

Classique Aussonne - Aussonne 2016
Classique Aussonne – Aussonne (31) – Au sommet d’une des nombreuses bosses du parcours Nicolas Cussac et Guillaume Laforet-Gisclard animent la course des 1-2-3, Matthieu Mandirac n’est sans doute pas très loin. Quelques minutes plus tard passera le peloton des 4-5 avec Jean-Rémi Bertrac, Didier Mandirac, Jean-Paul Humbert et Philippe Andrieu. (crédit photo : Passioncyclisme-31)

Le samedi suivant, tout dernier jour du mois d’avril, c’est une nouvelle fois le site de Cap Découverte qui servira de terrain de jeu pour nos amis. Par une journée particulièrement pluvieuse, Matthieu Mandirac accrochera la 4eme place dans une course des troisième catégorie qui verra malheureusement l’abandon d’un Nicolas Cussac perturbé par les intempéries. En quatrième catégorie Jean-Rémi Bertrac et Didier Mandirac se classeront respectivement 6eme et 10eme tandis que la course des cinquième catégorie verra Philippe Andrieu grimper sur la 3eme marche du podium.

Le lendemain, jour de fête du travail, Stéphane Arias se déplacera à Balma pour disputer la course des quatrième catégorie qu’il ne pourra terminer. Qu’à cela ne tienne il récidivera quatre jours plus tard, pour le jeudi de l’ascension, en s’alignant à Montauban, en compagnie de Jean-Rémi Bertrac, dans la course du Ramier en 3eme catégorie UFOLEP. Alors que Jean-Rémi obtiendra la 5eme place, Stéphane, sur les terres de son ancien club, finira dans le peloton.

Montauban - Le Ramier 2016
Montauban (82) – Jean-Rémi et Stéphane au sein de la meute. (crédit photo : Feel Good)
Montauban - Le Ramier 2016
Montauban (82) – Jean-Rémi à la lutte avec deux coureurs locaux dans son exercice de prédilection, le sprint. (crédit photo : Feel Good)

Le même jour c’est à Villematiers que le reste de l’équipe fera le déplacement. Pas d’équipe engagée dans le championnat régional de contre-la-montre cette année mais quatre coureurs au départ de la course sur circuit de l’après-midi. Cédric Pages sera malheureusement contraint à l’abandon chez les troisième catégorie, pendant que Jean-Paul Humbert et Didier Mandirac termineront 23eme et 28eme en quatrième catégorie et Philippe Andrieu 13eme en cinquième catégorie.

Le week-end suivant, Jean-Paul Humbert choisira d’occuper son dimanche en se rendant à Pibrac pour une 9eme place dans le peloton des quatrième catégorie, alors que le lendemain, lundi de Pentecôte, Nicolas Cussac et Philippe Alaux s’aligneront en UFOLEP à Vacquiers. Nicolas y obtiendra une belle 5eme place en troisième catégorie, Philippe terminant dans le peloton des GS.

Grand-prix de Vacquiers 2016
Vacquiers (31) – Philippe à l’aise dans la bosse en compagnie d’un petit groupe amené par Michel Fedou de l’Avenir Cycliste Auterivain. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Grand-prix de Vacquiers 2016
Vacquiers (31) – Nicolas lancé dans sa quête d’une place d’honneur. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Grand-prix de Vacquiers 2016
Vacquiers (31) – Philippe quasiment au même endroit dans un style moins agressif… mais tout aussi élégant. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Grand-prix de Vacquiers 2016 - Le podium
Vacquiers (31) – La remise des récompenses pour les 3eme catégorie, de gauche à droite, Lionel Rodriguez (Longages Espoir Cycliste – 4eme), Mickaël Kleitz (Association Sportive Villemur – 3eme), Nicolas Courpet (Entente Cycliste Saint-Projet Saillagol – 1er), Romain Pallares (Bicyclettes 09 – 2eme) et Nicolas Cussac (Saint-Juéry Olympique – 5eme). (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Le samedi suivant Stéphane Arias ira se mesurer au peloton des troisième catégorie UFOLEP à Peyssies. Sur ce circuit peu sélectif il fera une belle course mais ne pourra malheureusement pas accrocher une place d’honneur, il en terminera dans l’anonymat du paquet.

Grand-prix de Peyssies 2016
Peyssies (31) – Stéphane au départ avec le peloton des 3eme catégorie. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Grand-prix de Peyssies 2016
Peyssies (31) – Stéphane en action sous le soleil. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Si le soleil a bien voulu s’inviter à Peyssies, il n’en a pas été de même le lendemain à Paulhac pour les championnats départementaux FSGT de la Haute-Garonne, du Tarn-et-Garonne et du Tarn. Menaçant dès l’arrivée des premiers coureurs sur le site de l’épreuve, le ciel c’est déchiré un quart d’heure avant le départ en dispensant pluie et fortes bourrasques. Profitant d’une légère accalmie les organisateurs ont fini par donner le départ d’un peloton amaigri du fait des renoncements de dernière minute. Peine perdue, quelques kilomètres plus loin la tempête reprenait de plus belle, déversant à nouveau des trombes d’eau sur les malheureux concurrents.

Dans ces conditions dantesques, chez les roses, seul Philippe Andrieu à osé prendre le départ en catégorie super-vétérans. Bien lui en à pris car, au terme d’une course à laquelle le ciel bas et gris donnait parfois une luminosité crépusculaire, il s’est joué des rafales de vent et des intempéries pour terminer à la 20eme place du peloton mais surtout deuxième tarnais, s’offrant ainsi une place sur le podium et le titre honorifique de vice champion du Tarn !

Championnat départemental - Le podium des super-vétéran
Départemental à Paulhac (31) – Le podium des super-vétéran et anciens, de gauche à droite, Jean-Claude Raucoules de l’ASPTT Gaillac, 1er chez les anciens (titre non décerné en raison du trop faible nombre d’inscrits), Daniel Wesolowski, Vélo Club Blayais, 1er en super-vétéran (Champion du Tarn) et Philippe Andrieu, Saint-Juéry Olympique, 2eme en super-vétéran. (crédit photo : Saint-Juéry Olympique Cyclisme)

Philippe est décidément sur tous les fronts en ce mois du muguet, après un petit intermède à la nocturne de Nogaro en UFOLEP le mercredi soir sur le circuit automobile, nous le retrouvons le dimanche suivant seul membre du club au départ du Tour du Tarn Sud. Encore une journée bien arrosée au cour de laquelle notre sociétaire ne sera pas épargné par la malchance.

Lors de l’étape du matin, la perte de son bidon au bout de dix kilomètres le conduira à couvrir toute la distance sans eau (un moindre mal quand on considère tout ce que le ciel a déversé sur la tête des coureurs tout au long de la journée), distance qui sera augmentée d’une bonne douzaine de kilomètres par la faute d’un marquage au sol ambigu ayant conduit son petit groupe d’attardés à une funeste erreur d’aiguillage.

Heureusement l’étape de l’après-midi se passera un petit peu mieux pour notre ami qui atteindra le pied du col de Dourgne sans trop de casse. Le pied c’est bien mais c’est au sommet que se juge l’arrivée et, pendant les neuf kilomètres d’ascension jusqu’à la délivrance de la petite ligne blanche, il ne pourra que regarder passer un à un les concurrents précédemment distancés. Au final il sera classé 13eme en cinquième catégorie.

Tour du Tarn Sud 2016
Tour du Tarn Sud (81) – Départ de la seconde étape, le peloton quitte Sorèze dans un cadre champêtre… et sous la pluie ! (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Tour du Tarn Sud 2016
Tour du Tarn Sud (81) – Avec le retour du soleil, Philippe s’emploie pour rester au contact quelque part sur les routes de la seconde étape. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Début Juin trois coureurs du club sont inscrits au championnat régional FSGT à Bazus, Nicolas Cussac, Jean-Paul Humbert et Philippe Andrieu participeront sans obtenir de résultat significatif. Nicolas sera classé 24eme chez les séniors tandis que Jean-Paul et Philippe termineront respectivement 24eme et 26eme chez les super-vétérans.

Championnat régional
Bazus (31) – Nico grimaçant dans l’ascension de la principale bosse du circuit. (crédit photo : Passioncyclisme-31)

Au cours de ce mois de Juin des coureurs de notre club iront aussi poser leurs roues du côté de Couffouleux en UFOLEP, et à Gaillac pour la ronde des Clergous. A ce jeu le meilleur d’entre eux est une nouvelle fois Nicolas Cussac avec une belle 2eme place en troisième catégorie dans la cité du vin. Dans cette même course Cédric Pages sera classé 16eme, tandis que Philippe Andrieu et Jean-Paul Humbert finiront respectivement 13eme et 18eme en cinquième catégorie. Performance tout à fait honorable pour Philippe qui s’était aligné la veille sur les 153km et les 3128m de dénivelé positif de l’Ariégeoise et qui devait sans doute avoir les jambes les plus lourdes de tout le peloton aujourd’hui.

Le premier week-end de juillet c’est la course d’Arthès, organisée par le Saint-Juéry Olympique, qui cristallise toutes les attentions. Nos coureurs honoreront le maillot comme il se doit avec un beau tir groupé de Guillaume Laforet-Gisclard, Nicolas Cussac et Cédric Pages aux 5eme, 7eme et 8eme places en troisième catégorie, tandis que Jean-Paul Humbert et Philippe Andrieu se classeront 3eme et 8eme en cinquième catégorie.

Le week-end suivant place aux championnats de France FSGT à Saint-Géniès-de-Malgloirès dans le Gard. Un seul coureur du club est concerné par cette cette épreuve, il s’agit de Philippe Andrieu en super-vétérans. Deuxième expérience à ce niveau pour Philippe qui, malgré un classement sensiblement identique au précédent (60eme au lieu de 62eme), progresse indéniablement en réalisant une course bien plus intéressante dans son contenu que celle de la saison dernière.

Le 14 juillet, jour de fête nationale, c’est Philippe Alaux que l’on retrouve au départ de la nocturne de Rabastens en UFOLEP. Inscrit en catégorie GS, notre ami se classera 22eme d’une course très animée et perturbée par le vent.

Grand-prix de Rabastens 2016
Rabastens (81) – Philippe, toujours généreux dans l’effort, ne laisse pas sa part aux chiens (crédit photo : Feel Good)

Pour clôturer en beauté le mois de juillet c’est à Saint-Caprais que Jean-Paul Humbert et Philippe Andrieu iront se mesurer à leurs homologues de cinquième catégorie. Sur un circuit plat frappé par une étouffante canicule, Philippe obtiendra une 16eme place tandis que Jean-Paul sera classé 23eme.

L’épreuve phare de ce début du mois d’aout n’est autre que le challenge de Cap Découverte. Cette compétition, originale s’il en est, consiste en un classement regroupant un contre-la-montre individuel le matin et une course sur circuit l’après-midi. Bien sûr il est toujours possible (sans pouvoir être classé dans le challenge) de ne faire que l’une ou l’autre de ces deux épreuves. Quatre coureurs du SJO se présenteront au départ du contre-la-montre, Nicolas Cussac sera 3eme chez les 3, Didier Mandirac 4eme en 4, chez les 5 enfin Philippe Andrieu et Philippe Alaux se classeront 4eme et 5eme.

L’après-midi Didier Mandirac et Philippe Alaux, retenus par ailleurs, ne prendront pas le départ de la course sur circuit, course que Nicolas Cussac et Philippe Andrieu termineront chacun à la 3eme place de leurs catégories respectives. Dans un autre peloton, regroupant les coureurs désirant participer à la course de l’après-midi sans avoir pris part au contre-la-montre, s’aligneront Cédric Merlier qui sera malheureusement contraint à l’abandon et Cédric Pages qui remportera la course des 3eme catégorie, bravo à lui pour cette belle victoire. Au classement général final du challenge, nos deux coureurs ayant participé aux deux épreuves monteront chacun sur la troisième marche du podium de leur catégorie.

Le week-end suivant verra deux coureurs du club engagés sur deux courses différentes, Jean-Paul Humbert pour une 12eme place à Castelnau-d’Estrétefonds en cinquième catégorie FSGT et Philippe Andrieu pour une 11eme place à Montbeton en catégorie GS UFOLEP. Rien de particulier à signaler sur ces deux courses là si ce n’est un soleil de plomb qui compliquera grandement la tâche de nos amis.

Il est bien entendu impossible d’évoquer les courses estivales sans revenir sur les nocturnes de Candie, organisées tout l’été sur la piste du même nom, à la limite entre les communes de Toulouse et de Portet-sur-Garonne. Plusieurs de nos coureurs y ont participé avec plus ou moins de bonheur, les résultats les plus significatifs sont à mettre à l’actif de Cédric Merlier en quatrième catégorie avec une place de 9eme, une place de 4eme et deux places de 2eme, la victoire lui aura échappé de peu. Les autre accessits obtenus le seront par Cédric Pages avec une 8eme place en troisième catégorie et Philippe Andrieu avec une 4eme place en cinquième catégorie. Matthieu Mandirac et Nicolas Cussac auront également participé tout au long de l’été mais sans pouvoir faire une place dans le top 10.

Nocturne de candie 3 août 2016 - Le podium
Candie (31) – Le podium de la course du 3 août en quatrième catégorie, de gauche à droite Alain Lagrange (Camarade Sports et Loisirs – 3eme), Manuel Da Silva (Union Cycliste 31 – 1er) et Cédric Merlier (Saint-Juéry Olympique – 2eme). (crédit photo : L’Union Cycliste 31)

Après ces dernières places d’honneur la saison touche à sa fin pour les hommes au maillot rose. Ils feront encore deux apparition en cinquième catégorie, l’une en septembre, à la nocturne d’Empalot, par l’intermédiaire de Jean-Paul Humbert qui y obtiendra une 6eme place, et l’autre en octobre, à la course de Colomiers en clôture de la saison de route, par l’intermédiaire de Philippe Andrieu qui ne pourra y faire mieux que 12eme.

A signaler enfin que grâce à leurs résultats sur l’ensemble de la saison, Nicolas Cussac et Philippe Andrieu sont honorés dans le challenge du Tarn. Philippe se classe deuxième en cinquième catégorie tandis que Nicolas remporte la victoire en troisième catégorie. C’est sur ces deniers bouquets que ce clôt une saison route bien remplie pour nos couleurs, la saison 2016 est morte, place à la saison 2017 qui s’annonce !


Posté dans Courses

Saint-Julien-sur-Garonne (31)

Après la longue période hivernale dédiée à l’entrainement, c’est traditionnellement l’épreuve de Saint-Julien qui ouvre les festivités en FSGT dans notre région. Comme de juste personne ne veut rater cet évènement et c’est un peloton de 83 coureurs qui s’élance à l’assaut du parcours dans la course des 1ere, 2eme et 3eme catégorie, parmi eux Nicolas Cussac pour le compte du Saint-Juéry Olympique. Chez les 4eme et 5eme caté c’est encore pire puisque ce sont 97 concurrents qui vont se présenter sur la ligne de départ. Dans cette course notre club sera représenté par Philippe Andrieu.

Avec autant de coureurs sur un circuit dont la majeure partie est constitué de routes étroites et balayées par le vent, il fallait s’attendre à de nombreuses bordures et s’est bien ce qui s’est produit. Environ deux kilomètres après le départ le peloton bifurque à droite, quittant une route assez large pour s’engouffrer dans un goulet d’étranglement. La relance, sur une partie légèrement montante, est d’autant plus violente qu’elle s’effectue vent de dos, tant et si bien que le peloton, en file indienne, s’étire de manière impressionnante. En ce début de saison les niveaux de préparation sont inégaux et certains, déjà dans le rouge, se relèvent pour ne pas exploser, provoquant de nombreuses cassures que celui qui les suit ne peut pas forcément boucher.

Grand-Prix de Saint-Julien 2016
Nicolas paie de sa personne pour assurer le train dans ce qui reste du peloton des 1-2-3. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Le peloton s’en trouve aussitôt morcelé en une série de petit groupes chassant les uns derrière les autres pour tenter de revenir sur celui qui le précède. C’est une bonne journée de galère, le nez dans le vent, qui se prépare pour tout le monde. Dans cet enfer nos coureurs vont connaître un sort différent. Si Nicolas, plus expérimenté, réussit à se maintenir au sein de ce qu’il reste du peloton principal des 1-2-3, Philippe, mal placé sur la relance, réussira à boucher deux trous provoqués par des coureurs devant lui avant de se faire piéger sur la troisième cassure, survenue trop loin à l’avant pour qu’il puisse intervenir valablement. A la fin du premier tour il ne reste quasiment plus rien du peloton des 4 et 5.

Grand-Prix de Saint-Julien 2016
Philippe en chasse patates, sur le point d’être repris par un groupe d’attardés. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Au final on retiendra le nombre inhabituel d’abandons, 25 chez les 1-2-3 et 18 chez les 4-5, et la 30eme place de Nicolas que l’on n’hésitera pas à qualifier de bon résultat compte tenu des circonstances. Philippe, quand à lui, terminera 73eme d’une course dont peu de coureurs garderont un souvenir impérissable.


Posté dans Courses

Espalais (82)

A peine passés les flonflons de la fête que certains de nos amis ont voulu étrenner le nouveau maillot de leur club favori. C’est à Espalais, en UFOLEP, que Nicolas Cussac et Philippe Andrieu ont décidé de lancer leur saison. La météo, clémente pour la course des 3 et des GS, leur a donné raison, même si un fort vent c’était invité pour l’occasion.

En 3eme catégorie, Nicolas à tenté à plusieurs reprises de s’extirper d’un peloton bien décidé à ne laisser sortir personne. Parfois seul, parfois accompagné, chacune de ses tentatives s’est soldée par un échec mais peu importe, Nicolas sera encore là dans le final pour se mêler au sprint d’arrivée. Malheureusement celui-ci sera perturbé par les réminiscences d’une chute s’étant produite quelques minutes plus tôt lors de l’arrivée de la course des GS. Légèrement gêné au moment de l’emballage final, Nico préfèrera ne pas tenter le diable en risquant une chute toujours préjudiciable à ce moment de la saison. Il aura très bientôt d’autres occasions de se montrer, n’en doutons pas.

Grand-Prix d'Espalais
Nicolas à l’attaque dans les rues d’Espalais avec dans sa roue notre ancien pensionnaire Nicolas Merlier, aujourd’hui au Vélo Sport Montalbanais. (crédit photo : Saint-Juéry Olympique Cyclisme)

L’après-midi a été beaucoup plus tranquille pour Philippe en GS. Bien à l’abri dans le peloton, il s’est contenté de suivre d’un œil attentif les péripéties de la course et notamment les deux échappées qui se sont développées pendant quelques tours. Le peloton étant rentré à chaque fois sans vraiment chasser, en laissant simplement ceux de devant s’user seuls dans le vent, Philippe a pu s’économiser jusqu’à l’entame des deux derniers tours. Ne quittant dès lors plus la tête du peloton il a pris soin d’optimiser son placement dans l’optique du sprint qui s’annonçait. Bien lui en a pris car cela lui a permis d’éviter d’être pris dans la chute qui s’est produite à deux kilomètres de l’arrivée. Il ne lui restait alors plus qu’à tout lâcher sur les trois cent derniers mètres, lui le non spécialiste, pour prendre une belle et inattendue sixième place à l’arrivée.

Grand-Prix d'Espalais
Bien au chaud dans le peloton Philippe attend son heure. (crédit photo : Saint-Juéry Olympique Cyclisme)

Au final une course de reprise prometteuse pour la suite de la saison. Nul doute que nos coureurs auront rapidement d’autres occasions de faire briller nos couleurs.


Posté dans Courses

Remise des maillots 2016

C’est à la salle des associations de la municipalité de Saint-Juéry que nos amis étaient conviés ce soir pour la traditionnelle soirée de remise des maillots. Ce premier temps fort de la saison est toujours l’occasion de joyeuses retrouvailles, à la hauteur de la longue attente hivernale qui les a précédées. Les discussions y sont souvent passionnées et émaillées de forces anecdotes toutes aussi savoureuses les unes que les autres. Ce moment de franche convivialité est aussi pour nous l’occasion de rencontrer nos sponsors sans lesquels ce club ne serait pas ce qu’il est.

Après les formalités administratives de délivrance des licences vient enfin le moment tant attendu de la remise des précieuses tuniques. Chacun reçoit son paquetage individuel, et les sponsor ne sont pas en reste qui se voient remettre chacun un maillot, symbole de leur appartenance à l’équipe que nous formons tous au sein du Saint-Juéry Olympique Cyclisme.

Remise des maillots
L’équipe 2016 du SJO, de gauche à droite sur l’estrade Philippe Alaux, Philippe Andrieu, Jean-Paul Humbert, debout Jean-Rémi Bertrac, Cédric Merlier, Cédric Pages, Nicolas Cussac, Guillaume Laforet-Gisclard, M. Penalba pour Bébé à Grandi, M. Albouze pour Carmaux Immobilier, M. Vandeur pour la Carrosserie Roux, accroupis Didier Mandirac et Eric Leonard (absents : Stéphane Arias, Jean-Pierre Arnal, Hervé Ferreres et Matthieu Mandirac). (crédit photo : Saint-Juéry Olympique Cyclisme)

Pour clôturer en beauté une telle soirée rien de tel qu’un apéritif dinatoire plus que fourni auquel, comme il se doit, nous avons fait grand honneur. Chaque bouchée absorbée se paiera cher sur le vélo mais aujourd’hui personne n’y pense, le plaisir de prolonger la soirée passe avant la diététique. Il sera toujours temps, plus tard, de s’affûter pour faire briller nos couleurs sur les podiums de la région.


Posté dans Réunions

Courses de fin de saison

En FSGT le mois de septembre voit traditionnellement défiler les courses du challenge d’automne. Les coureurs du SJO se sont dans l’ensemble assez peu déplacés pour cette compétition, et ceux qui l’ont fait n’y ont pas obtenu de résultats significatifs, mais ce n’est pas une raison pour ne pas relater ici leur tentative. D’autant que pendant ce temps d’autres tentaient leur chance en UFOLEP avec plus de réussite.

Le 13 septembre à Pins-Justaret (31) seuls deux roses étaient au départ, Guillaume Laforet-Gisclard et Philippe Andrieu. Chez les 1-2-3 Guillaume a fait sa course au sein du peloton, terminant à une anonyme 44eme place (16eme en 3) sur 65 coureurs au départ. En 4-5, dans une course partie sur les chapeaux de roues suite à une attaque concertée de plusieurs coureurs locaux, Philippe aura bien du mal à exister après quinze jours de farniente sur les plages du Roussillon. Une place de 49eme (12eme en 5) sur les 62 partants viendra sanctionner sa prestation.

Le 20 septembre, à la ferme de la Tome du Ramier à Montauban (82), c’est en 3eme catégorie UFOLEP que Cédric Merlier est venu montrer le maillot du SJO. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il lui a fait grand honneur puisqu’à cette occasion il a obtenu, au sprint, une excellente seconde place derrière Théo Feliciano du Castelmayran Vélo Club et devant Sébastien Mauri du Guidon Verdunois. Un grand bravo à Cédric pour cette nouvelle place d’honneur dans une saison déjà bien pourvue en bouquets.

Arrivée Tome du Ramier
Cédric enlève le sprint du peloton pour une belle seconde place. (crédit photo : Feel Good)

Le 27 septembre c’est au tour de Didier Mandirac, dont la saison a été considérablement allégée cette année pour raisons familiales, de venir représenter notre club au Grand-Prix de Paulhac (31). En manque de rythme il aura bien du mal à digérer la répétition des deux bosses que compte ce parcours plutôt sélectif, ainsi que la chaleur estivale de ce début d’automne. Désormais pensionnaire du peloton des 4eme catégorie, conséquence de sa victoire en 5 à Cap Découverte, il obtiendra quand même une honorable 18eme place sur les 39 inscrits.

Enfin le 4 octobre, pour la dernière de la saison, c’est Didier Mandirac et Philippe Andrieu que nous retrouvons au départ de la course de Villariès (31). Une fois de plus nos coureurs ne brilleront pas par leurs résultats avec une 31eme place pour Didier au sein d’un peloton des 4eme catégorie fort de 44 unités, et une 18eme place pour Philippe, victime quasi simultanément d’une mini-défaillance et d’un saut de chaîne, parmi les 21 partants de la 5eme catégorie.


Posté dans Courses

Toulouse (31) – Nocturnes d’été à la piste Candie

Tout au long de l’été les nocturnes de Candie tiennent en haleine l’aficionado du sport cycliste. Le toujours très disputé challenge des nocturnes est une source de motivation supplémentaire pour les coureurs de la région, au point que beaucoup d’entre eux ne manqueraient pour rien au monde ces rendez-vous du mercredi soir. Pour le SJO Guillaume Laforet-Gisclard, Cédric Merlier et Philippe Andrieu se sont prêtés au jeu avec plus ou moins d’assiduité.

Pour la première du 8 juillet, nos amis avaient préféré se rendre à Caussade en UFOLEP, ce n’est donc que le 15 juillet que nous retrouvons Cédric et Philippe au départ de la course des 4 et 5. Si Cédric profitera de la soirée pour s’adjuger une belle sixième place, Philippe connaîtra une fin moins agréable en chutant à quinze tours de l’arrivée. Lorsque les guidons et les pédales se choquent et s’entremêlent à plus de cinquante à l’heure, difficile de conserver l’équilibre. Pas trop de bobos sur le vélo cette fois-ci mais le bonhomme est quand même sévèrement secoué et une période de repos s’impose pour panser les blessures et retrouver la forme.

De fait, c’est tout seul que Cédric s’alignera le 22 juillet. A cette occasion, il prouvera qu’il n’a besoin de personne pour performer puisqu’il signera son premier podium de l’été, en terminant troisième derrière Kevin Byers de Camarade Sport et Loisir et Tony Padovan du Team GSO. Une semaine plus tard, le 29 juillet, il améliorera encore sa performance en terminant second derrière l’inévitable Kevin Byers qui engrange là son deuxième succès en autant de semaines et accède donc à la 3eme catégorie. Pour la petite histoire, cet anglais que nous avions découvert à la nocturne de Couffouleux, lorsqu’il avait muselé un Nicolas Cussac alors en pleine bourre, remportera dans la foulée les deux courses suivantes chez les 3 ce qui le propulsera directement en deuxième catégorie où il remportera encore une course avant la fin de l’été. Quand on vous dit que c’est un phénomène.

Enfin débarrassé de ce concurrent encombrant Cédric, qui tourne autour du pot depuis pas mal de temps, va enfin pouvoir faire parler la poudre. Dans cette course du 5 août qui voit le retour de Philippe dans le peloton, il ne laissera personne l’empêcher d’en claquer une, s’imposant magistralement à l’issue d’un sprint massif. Une victoire qui fait plaisir tant Cédric la recherchait depuis longtemps. Il l’a enfin obtenue et c’est on ne peut plus mérité, bravo à lui, d’autant que cet enchainement de bons résultats lui permet d’être solidement installé à la seconde place du classement général du challenge dans sa catégorie. Pour sa reprise Philippe, qui cherchait surtout à passer le cap de l’appréhension après sa chute trois semaines plus tôt, c’est forcé à rouler dans le peloton pour renouer avec les sensations toujours porteuses d’adrénaline que l’on peut ressentir en filant à quarante de moyenne au milieu de cyclistes qui vous entourent, vous frôlent et vous oppressent. Une 38eme place (13eme en 5) viendra sanctionner sa performance.

Podium Candie 05 aout
Les vainqueurs de la soirée du 5 août, de gauche à droite : Le champion de Haute-Garonne espoir Aurélien Herer de l’US Colomiers Cyclisme vainqueur du challenge des 1-2-3, Jean-Claude Donzelli de l’US Castelsagrat vainqueur en 5, le champion de France vétérans Ludovic Drusian du Team Cycliste Martrais vainqueur en 1, Enzo Valentin du Revel Sprinter Club vainqueur du challenge des 4-5, Cédric Merlier du Saint-Juéry Olympique Cyclisme vainqueur en 4, Kevin Byers de Camarade Sport et Loisir vainqueur en 3, Nicolas Rodillon du Balma Olympique Cyclisme vainqueur en 2. (crédit photo : Commission cyclisme FSGT 31)

Le mercredi suivant, le 12 août, Philippe sera le seul représentant du SJO à prendre le départ. Enchanté de sa treizième place de la semaine précédente, il est cette fois bien décidé à squatter le premier tiers du peloton afin de tenter de s’assurer un top dix lors de l’emballage final, une première pour lui. Englué au milieu du peloton à dix tours de l’arrivée il usera de tous les stratagèmes pour se hisser vers la tête, emboitant même le pas du petit train d’Empalot qui remonte son sprinteur vers l’avant. A l’entame du dernier tour il occupe le troisième rang du peloton. Bien sûr, impossible pour lui d’espérer se maintenir a cette position privilégiée, le sprint est une affaire de spécialistes et ceux-ci ne vont pas se faire prier pour le déborder dans le dernier virage. Sur la ligne un rapide décompte des coureurs devant lui lui permet de constater qu’il est dans les vingt au scratch, cette position lui assurant à coup sûr une place dans les dix de sa catégorie. Ce n’est que plus tard, à la lecture des résultats officiels, qu’il aura la surprise de constater qu’il est en fait classé dix-huitième et que les dix-sept premiers sont tous des 4eme catégorie. Il remporte donc la course en 5, seconde victoire d’affilée pour le SJO, et première pour lui qui n’a commencé la compétition que depuis un an et demi et une expérience désastreuse sur le circuit d’Albi.

Le 19 août Guillaume et Philippe feront le déplacement mais pas Cédric qui, vacances obligent, ne peut valablement défendre sa seconde place au classement général du challenge des nocturnes. Pour Guillaume il s’agit d’une course de reprise après une rapide coupure vacances, il est donc surtout question de retrouver ses marques au sein d’un peloton et de peaufiner sa forme pour les épreuves de fin de saison. A l’issue d’une course des plus sages il prendra la 37eme place au scratch (11eme en 3). Quand à Philippe, sa victoire de mercredi dernier lui ayant permis de se replacer à la septième place du classement du challenge, il ambitionne un nouveau bon résultat pour tenter d’accrocher le podium avant la dernière course. Pour atteindre cet objectif l’idéal serait une seconde ou une troisième place aujourd’hui, et surtout pas une deuxième victoire qui le propulserait en 4eme catégorie. Tout l’enjeu consistera donc à faire la meilleure place possible sans gagner, ce qui est assez paradoxal avouons le. Au bout du suspense le contrat sera parfaitement rempli après une course conclue en troisième position (16eme au scratch) et une place de troisième partagée avec Christian Malié du Sanders Team au classement général du challenge des nocturnes.

Le mercredi 26 août, pour la dernière du challenge des nocturnes 2015, Guillaume, Cédric et Philippe sont présents. Si Guillaume vient à nouveau se tester, ces deux camarades de club ambitionnent de conserver leur position au classement général à savoir, une seconde place en 4 pour Cédric qui a pu conserver son bien malgré son absence sur les deux courses précédentes, et une inattendue troisième place en 5 pour Philippe. Le moins qu’on puisse dire c’est que la forme est déjà là pour Guillaume qui va prendre la 16eme place au scratch (5eme en 3). Pour Cédric les circonstances de course seront favorables, une providentielle échappée à cinq concurrents, sans qu’aucun de ses principaux rivaux ne puisse s’y glisser, lui permettra de n’avoir que le seul Roland Rolleau à surveiller. En effet, les gros points étant pris par ceux de devant, celui-ci était le seul à pouvoir dépasser notre sociétaire s’il finissait à une meilleure place. Cédric fera le métier en terminant quatrième du sprint du peloton (9eme au scratch) devant Roland Rolleau. Pour Philippe, même si Christian Malié n’était pas présent, l’équation était un petit peu plus compliquée avec plusieurs hommes à surveiller. L’échappée comptant un 5eme catégorie non dangereux au classement c’était toujours ça de pris pour notre ami, mais il restait tous les autres. Lui aussi s’en sortira de main de maitre dans le sprint final en laissant d’abord passer les deux premiers du général, irrattrapables de toute façon, ce qui condamnait les Jean-Claude Donzelli, Francis Wohlwend ou Jean-Claude Marty au mieux à une quatrième place, insuffisante pour lui chaparder le troisième accessit du général quel que soit son propre classement. Au final Philippe est 21eme au scratch (7eme en 5).

Voici donc une saison des nocturnes qui se conclut on ne peut mieux pour le Saint-Juéry Olympique avec deux podiums dans un challenge très prisé et plutôt relevé. Cédric Merlier 2eme en 4eme catégorie et Philippe Andrieu 3eme en 5eme catégorie ont porté bien haut nos couleurs tout au long de l’été, souhaitons leurs la même réussite la saison prochaine.


Posté dans Courses

Cap Découverte (81)

En ce beau dimanche d’aout le site de Cap Découverte accueille à nouveau le peloton FSGT pour ce rendez-vous cycliste proposant un contre-la-montre le matin et une course sur circuit l’après-midi. Innovation pour cette année l’organisateur de l’épreuve, le Comité Départemental du Tarn, a décidé d’instaurer un classement sur l’ensemble de la journée. Les coureurs participant aux deux épreuves se verront attribuer un certain nombre de points en fonction de leur performance, points qui leur permettront de se départager au classement final.

Pour le SJO sont inscrits, Nicolas Cussac en troisième catégorie, Cédric Pages en quatre, Philippe Alaux et Didier Mandirac chez les cinq. Pour la course de l’après-midi, Cédric Merlier viendra se mêler au peloton des quatre mais, en n’ayant participé qu’à une seule épreuve, il ne pourra prétendre à être classé au général final.

Dans le contre-la-montre nos concurrents ne vont pas démériter. En troisième catégorie Nico prendra la troisième place à seulement neuf secondes du vainqueur, une bonne surprise pour lui qui n’est pas très fan de ce genre d’exercice. Chez les quatre, Cédric sera huitième ce qui suffit à son bonheur. En cinq enfin, on l’attendait tous et il a frappé un grand coup. Didier, notre spécialiste maison, remporte l’épreuve haut la main avec plus de trente secondes d’avance sur son poursuivant immédiat. Philippe termine septième.

La course de l’après-midi verra Nicolas finir septième dans sa catégorie, après sa belle performance du matin il coincera un peu sur les derniers tours. En quatre Cédric Merlier, qui n’a pourtant pas entamé ses réserves en restant au lit ce matin, ne peut faire mieux que neuvième, Cédric Pages est douzième. En cinq Didier, qui sait qu’il a gros à jouer au général après sa victoire de ce matin, sera sixième, Philippe en terminant pour sa part à la dixième place.

Vient enfin le moment de faire les comptes et de désigner le vainqueur final dans chaque catégorie. En trois Nicolas paye un peu sa relative contre performance de l’après-midi, il est cinquième. En quatre Cédric est septième, ce qui correspond plus ou moins à sa forme du moment et le satisfait pleinement. En cinq enfin, si Philippe est finalement classé à la septième place, Didier obtient ce qu’il était venu chercher en remportant l’épreuve. Bravo donc à notre secrétaire qui ne rate pas une belle occasion de faire honneur au maillot.


Posté dans Courses

Caussade (82) – Nocturne

Début juillet, c’est désormais une tradition, Caussade accueille une partie du peloton UFOLEP pour une nocturne toujours très appréciée des coureurs. C’est devant un nombreux public où l’on retrouve outre les habituels suiveurs parents et amis des concurrents, les autochtones mi-amusés et mi-indifférents, mais aussi un fort contingent de vacanciers aussi surpris qu’émerveillés par le spectacle inattendu qui leur est offert, que Cédric Merlier et Philippe Andrieu vont tenter de tirer leur épingle du jeu en 3eme catégorie.

A ce petit jeu c’est Cédric qui s’en sortira le mieux. Toujours bien placé au sein du paquet, il tentera sa chance à deux ou trois reprises mais sera vite repris. Malheureusement cet excès de panache lui coutera sans doute quelques forces qu’il n’aura plus dans le final, lorsqu’il s’agira de faire parler sa pointe de vitesse pour aller chercher une place. Émoussé, il ne pourra pas lutter avec les meilleurs aujourd’hui et finira dans le relatif anonymat du peloton.

Nocturne de Caussade
Cédric en action au sein du peloton (crédit photo : Instants volés)

Pour Philippe ça sera beaucoup plus dur. Arrivé au dernier moment, il partira sans échauffement et dans la méconnaissance totale de la topographie locale. Un handicap rédhibitoire dans une course partie sur les chapeaux de roue et dont le parcours ne comporte quasiment pas un mètre de plat. Sur ce circuit très court, l’enchaînement des passages dans la petite bosse, plus un faux plat montant qu’autre chose il est vrai, aura vite raison de la résistance de notre ami qui devra se résoudre à laisser filer ses adversaires. Le reste ne sera plus que souffrance jusqu’au dernier passage sur la ligne, à l’issue du tout dernier tour. Une course à vite oublier.

Nocturne de Caussade
Philippe en souffrance seul à l’arrière, que c’est dur le vélo ! (crédit photo : Instants volés)

Une belle soirée d’été au cours de laquelle nos représentants auront connu des fortunes diverses. Pas de podium pour cette fois mais ce n’est que partie remise, nous n’en somme qu’au début de la saison des nocturnes et l’été comptera bien d’autres occasions de mettre le rose en valeur.


Posté dans Courses