Balma (31)

En ce premier jour de mai, un certain nombre de coureurs ont abandonné la traditionnelle cueillette du muguet pour se lancer dans la quête des lauriers de la victoire sur le circuit, roulant mais souvent venté, de Balma dans la proche banlieue toulousaine. Au milieu de ces courageux se sont glissés deux de nos représentants, Guillaume Laforet-Gisclard en troisième catégorie et David Drencian en quatrième catégorie.

Si pour Guillaume les chose se passeront plutôt bien, avec une 5eme place dans sa catégorie (11eme du peloton des 1-2-3), il n’en sera pas de même pour David chez les 4-5 qui terminera sa course non classé par les organisateurs. Pas de laurier pour les roses donc mais, comme d’habitude, certainement beaucoup de joie et de bonne humeur dans le peloton.


Posté dans Courses

Cap Découverte (81)

Première épreuve du challenge de cap Découverte, ce Grand-Prix de Blaye-les-Mines, organisé par nos amis du Vélo Club Blayais, promet d’être disputé. Le beau temps étant de la partie, ce ne sont pas moins de huit coureurs du SJO qui s’aligneront dans les différentes catégories. Les trois sont les mieux représentés avec Antoine De Zerbi, Guillaume Laforet-Gisclard, Matthieu Mandirac et Cédric Pages. Chez les quatre on retrouve Corentin Boyer et David Drencian, tandis que le peloton des cinquième catégorie verra la participation de la vieille garde composée d’Eric Leonard et de Didier Mandirac.

Pas grand chose à dire sur la course des cinq tant nos représentants étaient en petite forme. Complètement à cours de rythme, Eric à été contraint à l’abandon après n’avoir couvert que les deux tiers de la distance quand à Didier, toujours handicapé par des douleurs dorsales récurrentes, il ne pourra éviter la place de quatorzième et dernier coureur classé de cette compétition.

Grand-prix de Blaye-les-Mines 2017
Souffrant toujours de ses douleurs lombaires, Didier serre les dents au sommet de la bosse. (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)

Chez les quatre, si Corentin aura lui aussi du mal à suivre la cadence imprimée par les meilleurs, ne prenant que la vingt-huitième place à l’arrivée, David saura mieux tirer son épingle du jeu en tenant jusqu’au bout son rang au sein du peloton pour terminer seizième, à une poignée de secondes du vainqueur.

Mais c’est dans la course des 1, 2 et 3 que les choses se passeront au mieux pour le SJO. En grande forme Matthieu animera une fois de plus les opérations, n’hésitant pas à payer de sa personne pour donner corps à l’échappée du jour, puis pour la faire vivre jusqu’à l’arrivée. Toujours aux avants-postes, il conclura en beauté cette journée en se hissant sur la troisième marche du podium.

Grand-prix de Blaye-les-Mines 2017
Au four et au moulin, Matthieu ne laisse à personne le soin de mener les débats. (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)

Un petit peu moins combatif mais tout aussi présent dans cette course, Antoine complètera le tableau pour le SJO avec une excellente dixième place et un retard d’à peine plus de dix secondes sur le vainqueur. Nos autres représentants, un peu moins en verve, termineront légèrement distancés, à la seizième place pour Guillaume et à la dix-neuvième pour Cédric.

Grand-prix de Blaye-les-Mines 2017
Le podium des 3eme catégorie, de gauche à droite, Matthieu Mandirac (Saint-Juéry Olympique – 3eme), Quentin Duchayne (Union Sportive Colomiers Cyclisme – 1er) et Mickael Grein (Association Sportive Villemur Cyclisme – 2eme). (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)

Pour revivre pleinement cette journée retrouvez le film de la course réalisé par Séverine de la Rosa ici sur Youtube mais aussi sur le blog Cyclisme Ségala 81 tenu par Robert de la Rosa.


Posté dans Courses

Saint-Benoit-de-Carmaux (81)

Première organisation du Saint-Juéry Olympique Cyclisme cette saison, le Grand-Prix de Saint-Benoit-de-Carmaux est aussi l’occasion de découvrir ce tout nouveau circuit tracé dans les rues de la petite cité minière du bassin carmausin. Une bonne partie des effectifs est mobilisée sur l’organisation mais, malgré tout, quatre coureurs ont trouvé le moyen de s’inscrire pour défendre nos couleurs. Sont présents Matthieu Mandirac et Cédric Pages en troisième catégorie, David Drencian en quatrième catégorie ainsi que Philippe Andrieu en cinquième catégorie.

Dans la course des 4 et 5 Philippe sera malheureusement lâché au bout de cinq tours. Les cuisses ne sont pas encore au top et la répétition de l’enchainement ligne droite d’arrivée faux plat/vent de face plus ascension de la petite rampe à pleine vitesse fait vraiment mal. Pour autant il ne baissera pas les bras et continuera à rouler au maximum de ses possibilités du moment jusqu’au terme de l’épreuve. David quand à lui réussira à rester au sein du peloton, il aura même parfois l’occasion d’animer un peu les débats, mais il ne pourra rien faire lors de l’emballage final, lorsque les meilleurs s’expliqueront pour la victoire finale.

Grand-prix de Saint-Benoit 2017
Philippe et David, côte à côte dans le peloton des 4 et 5.

Dans la course des 1, 2 et 3 Cédric ne connaitra pas plus de réussite. S’accrochant dans les dernières places du peloton depuis le début jusqu’à la fin de l’épreuve, il craquera dans le dernier tour laissant filer pour terminer, comme ses deux compères en 4 et 5, à la dernière place du classement de sa catégorie.

Grand-prix de Saint-Benoit 2017
Course des 1, 2 et 3 : Cédric s’accroche en queue de peloton.

Fort heureusement, on peut toujours compter sur Matthieu pour sauver l’honneur. Pour lui dont le but était de conserver la place chèrement acquise sur le podium du challenge de printemps, la motivation était toute trouvée. Se glissant très tôt dans une échappée à huit coureurs comprenant tous les favoris, il se maintiendra à l’avant jusqu’au bout pour terminer quatrième de sa catégorie, grappillant au passage les quelques points nécessaires pour remonter à hauteur du second au classement final du challenge. Une bien belle réussite pour celui qui n’en aura disputé que la moitié des épreuves.

Grand-prix de Saint-Benoit 2017
Matthieu toujours aux avant-postes – Ici aux côtés du vétéran champion de Haute-Garonne 2016, ex-champion de France 2015 et futur vainqueur de la course des 1ere catégorie, Ludovic Drusian.

En ce week-end pascal et en pleines vacances scolaires pour l’académie de Toulouse, on peut regretter le faible nombre de participants. D’autant que le soleil n’a pas non plus daigné répondre franchement à l’invitation des organisateurs, ne faisant que quelques timides apparitions ça et là pendant les courses. Néanmoins cette journée restera dans les anales du SJO avec cette seconde place au challenge de printemps, nouvelle ligne que Matthieu inscrit à son palmarès personnel mais aussi à celui du club.

Les photos illustrant cet article ne sont pas « copyrightées » individuellement comme à l’habitude car elles proviennent toutes de saisies d’écran (ce qui explique leur moindre qualité) du film réalisé par Séverine et Robert De La Rosa, visible ici sur Youtube mais aussi sur l’excellent blog Cyclisme Ségala 81 que Robert anime avec talent.


Posté dans Courses

Aussonne (31) – Classique Aussonne-Aussonne

Une fois n’est pas coutume, c’est sous un soleil printanier que pas moins de 189 concurrents ont pris le départ de cette 6eme édition de la classique cycliste Aussonne-Aussonne. Parmi eux se trouvaient trois représentants du Saint-Juéry Olympique Cyclisme en la personne de Matthieu Mandirac, venu pour défendre ses chances au challenge du printemps, David Drencian qui découvre là cette épreuve si particulière, et notre président Eric Leonard qui renoue avec la compétition après une parenthèse de presque dix-huit mois.

Si Matthieu atteindra parfaitement ses objectifs en s’adjugeant une quatrième place de sa catégorie (22eme du peloton des 1-2-3) synonyme, à une épreuve de la fin, de troisième marche du podium provisoire du challenge du printemps, il n’en sera pas de même pour David qui sera plus à la peine, surpris par la difficulté du parcours et de cette course en général. Au final David sera classé 46eme en quatrième catégorie (58eme du peloton des 4 et 5).

Pas de miracle en revanche pour Eric à cours de compétition. L’entrainement running qu’il s’impose pour atteindre ses objectifs dans cette autre passion que constitue pour lui le trail, ne lui permet pas d’être aussi compétitif sur le vélo qu’il le serait avec un entrainement spécifique à ce sport. La flatteuse place de 15eme qu’il occupe en cinquième catégorie est plus due au faible nombre de participants qu’à une réelle performance de sa part, comme le prouve sa 67eme place finale dans le peloton des 4 et 5. Ça devrait aller mieux pour le président à partir du mois prochain, lorsque il sera redevenu un cycliste quasi exclusif.

Ce week-end restera quand même dans les mémoires du SJO puisqu’il aura vu Matthieu effectuer un beau rapproché au classement de ce challenge du printemps toujours si richement doté, et par conséquent très couru. Lui qui, au final, n’aura disputé que la moitié des épreuves, s’invite sur le podium à l’approche du dernier round disputé sur ses terres, dimanche prochain, à Saint-Benoit-de-Carmaux. Allez Matthieu, il y a la place pour grappiller quelque chose de plus !


Posté dans Courses

Castelsagrat (82)

En ce premier dimanche d’avril c’est à Castelsagrat, dans le Tarn-et-Garonne, que Philippe Andrieu a décidé de lancer sa saison. Certes il y a des tracés plus simples pour une reprise mais celui-ci présente l’avantage de ne pas trop comporter de relances, en plus d’être assez long. Avec ses 20 kilomètres, seuls trois tours sont au programme en cinquième catégorie, soit seulement trois ascensions de la longue bosse au final bien pentu qui sert de juge de paix à l’épreuve.

Grand-prix de Castelsagrat 2017
Philippe en compagnie d’un petit groupe à la sortie du ‘Toboggan’ de Castelsagrat. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Pour Philippe, qui a connu quelques soucis cet hiver dans sa préparation, les quelques kilos non encore perdus seront rédhibitoires lorsque la pente s’accentuera. Après un rapide baroud d’honneur sur les quinze premiers kilomètres, les deux derniers tours de course se passeront dans le gruppetto qu’il aura grandement contribué à former et à animer par ses relais appuyés. Au final, et malgré un résultat sec peu flatteur, les sensations tout comme les jambes étaient plutôt bonnes. Tout cela est et de bon augure pour la suite des réjouissances, lorsque le bonhomme sera un peu petit plus affuté.


Posté dans Courses

Colomiers (31)

Trois coureurs du club à Colomiers ce week-end, David Drencian en 4eme catégorie, Guillaume Laforet-Gisclard et Matthieu Mandirac en 3eme catégorie pour leur reprise en compétition.

David réalisera une bonne course, tranquillement calé au sein du peloton. Mine de rien c’est déjà une belle performance sur ce circuit dont la bosse finit par faire mal au fur et à mesure de la répétition des tours. Il terminera 38eme de sa catégorie (45eme au scratch).

Grand-prix de Colomiers 2017
David, appliqué au sein de la meute. (crédit photo : Association Sportive et Culturelle Gagnac Cyclisme)

Mais ce dimanche, c’est la course des 3eme catégorie qu’il fallait suivre quand on est supporter des roses. Celui qui l’aura fait aura pu assister à la très belle victoire de Matthieu (3eme au scratch), première victoire du SJO cette saison, ainsi qu’à la non moins intéressante 19eme place de Guillaume (46eme au scratch). Voilà qui est de bon augure pour la suite de la saison, d’autant qu’avec ce résultat Matthieu se positionne à la 7eme place du classement du Challenge de Printemps alors qu’il ne reste que deux courses à disputer, la classique Aussonne-Aussonne le 9 avril et le final en apothéose à Carmaux le week-end suivant. Si la motivation est là un podium peut s’envisager.

Grand-prix de Colomiers 2017
L’arrivée de la course des 1-2-3. Au premier plan Nicolas Lemaire (Balma Olympique Cyclisme) et Yohan Lescure (Plaisance Amicale Cyclisme), tous deux coureurs de 2eme catégorie, s’apprêtent à passer la ligne dans cet ordre. Au second plan on aperçoit Matthieu, intercalé, qui a faussé compagnie au peloton pour s’adjuger la victoire en 3eme catégorie. (crédit photo : Comité Départemental FSGT 31)
Grand-prix de Colomiers 2017
Les vainqueurs du jour, de gauche à droite, Thomas Jourdan (Vélo Club Roquettois Omnisports – Cadets), Christian Michaud (Vélo Club Roquettois Omnisports – 5eme catégorie), Romain Carriere (Team Cycliste Martrais – 1ere catégorie), Nicolas Lemaire (Balma Olympique Cyclisme – 2eme catégorie), Stéphane De Almeida (Sorèze Vélo Club – 4eme catégorie) et Matthieu Mandirac (Saint-Juéry Olympique Cyclisme – 3eme catégorie). (crédit photo : Comité Départemental FSGT 31)

Bravo à nos champions qui ont porté haut et fort les couleurs de notre club dans la banlieue toulousaine.


Posté dans Courses

Launac (31)

Ce week-end David Drencian à représenté notre club au Tour du Canton de Launac en quatrième catégorie. Une première sous le maillot rose pour celui qui était encore il y a peu sociétaire chez nos amis du Vélo Club Blayais.

Sur ce parcours toujours exigeant, pas facile de tirer son épingle du jeu. Malgré tous ses efforts, notre ami devra faire contre mauvaise fortune bon cœur et se contenter, pour ce baptême au sein du SJO, d’une 47eme place à l’arrivée. Courage David, tu devrais bientôt pouvoir compter sur des coéquipiers pour te sentir moins seul.


Posté dans Courses

Saint-Julien-sur-Garonne (31)

Et c’est Corentin Boyer qui ouvre la saison 2017 pour le Saint-Juéry Olympique. Sans doute impatient d’étrenner son nouveau maillot, celui qui porte désormais nos couleurs s’est présenté au départ du Grand-Prix de Saint-Julien-sur-Garonne ce dimanche. Dans une course perturbée par les intempéries, et sans doute aussi un peu à court de forme, il aura du mal à tirer son épingle du jeu.

Grand-prix de Saint-Julien 2017
Prévoyant Corentin met la main à la poche, un bon réflexe pour qui veut aller loin. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Aligné en quatrième catégorie, Corentin sera crédité d’une 23eme place à l’arrivée. Sûr qu’il espérait mieux pour cette reprise mais la pluie, le vent et… la qualité de l’adversité en auront décidé autrement. Mais peu importe, comme disait l’autre l’important c’est participer (et accessoirement de montrer le maillot). Une excellente initiative qui en appelle d’autres dans un avenir proche.


Posté dans Courses

Retour sur la saison 2016

Une saison riche en émotions pour nos couleurs, au cours de laquelle nos coursiers ont eu de nombreuses occasions de s’illustrer sur les routes de la région ou même d’ailleurs. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de vivre tout cela de l’intérieur, rassurez-vous rien n’est perdu. Nous vous offrons votre billet pour une séance de rattrapage.

Après les mises en bouche d’Espalais et de Saint-Julien, déjà relatées précédemment, c’est vers Launac que nos coureurs se sont tournés avec pas moins de quatre inscrits dans cette épreuve toujours très prisée. Auteurs d’une belle course Matthieu Mandirac et Nicolas Cussac, encore à cours de compétition dans le final, se classeront respectivement 18eme et 20eme en troisième catégorie. Didier Mandirac, dont la préparation a été perturbée par des petits soucis de matériel, connaîtra lui aussi quelques difficultés en quatrième catégorie, notamment dans le dernier tour qui sera un peu pour lui le tour de trop. Distancé il sera non classé par les organisateurs. Chez les cinquième catégorie, Philippe Andrieu sera lâché dès le sommet de la seconde bosse, là où le vent de face fait le plus mal aux jambes, il ne lâchera rien et reprendra plusieurs concurrents dans les tours suivants. Concurrents qu’il distancera à son tour pour terminer à la 21eme place.

Suite à l’annulation de la course prévue sur le circuit automobile d’Albi pour le week-end pascal, Philippe Andrieu ira comme à son habitude rouler sa bosse du côté du Lot-et-Garonne, avec des courses UFOLEP à La-Sauvetat-de-Savère le samedi et Fauillet le lundi. Il y connaîtra des fortunes diverses avec un abandon dans la première (une chute à l’avant l’ayant obligé à un violent freinage accompagné d’un blocage de roue, le mauvais goudron bien rugueux fera le reste en détruisant complètement son pneu arrière sur plus de dix centimètres), et une belle place de treizième sur la seconde, à l’issue d’un sprint houleux dans une épreuve de catégorie GS qui regroupait 86 partants.

Grand-Prix de Fauillet 2016
Grand-prix de Fauillet (47) – Philippe tout en décontraction dans le final. (crédit photo : Pascale Douilly – CAC 32)
Grand-Prix de Fauillet 2016
Grand-prix de Fauillet (47) – La photo finish. Jean-Louis Moreau (Entente Cycliste Saint-Félix de Foncaude – 1er) et Jean-François Joussely (TSA Uniballer – 2eme) sont déjà passés, Jean-Michel Duplan (Vélo Club Bazas – 3eme, cassant la ligne), Jacques Sacchet (Cyclo Sport Miramontais – 4eme, à l’extrême gauche) et Alain Bayle (Union Cycliste du Réolais – 5eme, plein champ cuissard jaune fluo) complètent le tableau d’honneur. A l’arrière plan sur la droite on aperçoit l’épaule et le sommet du casque de Philippe. (crédit photo : Pascale Douilly – CAC 32)

Au cours des Week-end suivants nos coureurs vont enchaîner les épreuves. Les courses de Cap Découverte, Castelmayran en UFOLEP, Castelsagrat et Saint-Thomas verront pas moins de dix de nos membres les honorer de leur présence (pelle-mêle on trouvera Guillaume Laforet-Gisclard, Nicolas Cussac, Cédric Pages, Didier Mandirac, Jean-Paul Humbert, Jean-Rémi Bertrac, Philippe Andrieu, Philippe Alaux, Stéphane Arias et Matthieu Mandirac), sans résultat significatif malheureusement. Il faudra attendre la classique Aussonne-Aussonne, en fin de mois, pour voir un rose briller en la personne de Jean-Rémi Bertrac qui y décrochera une belle 6eme place en quatrième catégorie.

Classique Aussonne - Aussonne 2016
Classique Aussonne – Aussonne (31) – Au sommet d’une des nombreuses bosses du parcours Nicolas Cussac et Guillaume Laforet-Gisclard animent la course des 1-2-3, Matthieu Mandirac n’est sans doute pas très loin. Quelques minutes plus tard passera le peloton des 4-5 avec Jean-Rémi Bertrac, Didier Mandirac, Jean-Paul Humbert et Philippe Andrieu. (crédit photo : Passioncyclisme-31)

Le samedi suivant, tout dernier jour du mois d’avril, c’est une nouvelle fois le site de Cap Découverte qui servira de terrain de jeu pour nos amis. Par une journée particulièrement pluvieuse, Matthieu Mandirac accrochera la 4eme place dans une course des troisième catégorie qui verra malheureusement l’abandon d’un Nicolas Cussac perturbé par les intempéries. En quatrième catégorie Jean-Rémi Bertrac et Didier Mandirac se classeront respectivement 6eme et 10eme tandis que la course des cinquième catégorie verra Philippe Andrieu grimper sur la 3eme marche du podium.

Le lendemain, jour de fête du travail, Stéphane Arias se déplacera à Balma pour disputer la course des quatrième catégorie qu’il ne pourra terminer. Qu’à cela ne tienne il récidivera quatre jours plus tard, pour le jeudi de l’ascension, en s’alignant à Montauban, en compagnie de Jean-Rémi Bertrac, dans la course du Ramier en 3eme catégorie UFOLEP. Alors que Jean-Rémi obtiendra la 5eme place, Stéphane, sur les terres de son ancien club, finira dans le peloton.

Montauban - Le Ramier 2016
Montauban (82) – Jean-Rémi et Stéphane au sein de la meute. (crédit photo : Feel Good)
Montauban - Le Ramier 2016
Montauban (82) – Jean-Rémi à la lutte avec deux coureurs locaux dans son exercice de prédilection, le sprint. (crédit photo : Feel Good)

Le même jour c’est à Villematiers que le reste de l’équipe fera le déplacement. Pas d’équipe engagée dans le championnat régional de contre-la-montre cette année mais quatre coureurs au départ de la course sur circuit de l’après-midi. Cédric Pages sera malheureusement contraint à l’abandon chez les troisième catégorie, pendant que Jean-Paul Humbert et Didier Mandirac termineront 23eme et 28eme en quatrième catégorie et Philippe Andrieu 13eme en cinquième catégorie.

Le week-end suivant, Jean-Paul Humbert choisira d’occuper son dimanche en se rendant à Pibrac pour une 9eme place dans le peloton des quatrième catégorie, alors que le lendemain, lundi de Pentecôte, Nicolas Cussac et Philippe Alaux s’aligneront en UFOLEP à Vacquiers. Nicolas y obtiendra une belle 5eme place en troisième catégorie, Philippe terminant dans le peloton des GS.

Grand-prix de Vacquiers 2016
Vacquiers (31) – Philippe à l’aise dans la bosse en compagnie d’un petit groupe amené par Michel Fedou de l’Avenir Cycliste Auterivain. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Grand-prix de Vacquiers 2016
Vacquiers (31) – Nicolas lancé dans sa quête d’une place d’honneur. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Grand-prix de Vacquiers 2016
Vacquiers (31) – Philippe quasiment au même endroit dans un style moins agressif… mais tout aussi élégant. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Grand-prix de Vacquiers 2016 - Le podium
Vacquiers (31) – La remise des récompenses pour les 3eme catégorie, de gauche à droite, Lionel Rodriguez (Longages Espoir Cycliste – 4eme), Mickaël Kleitz (Association Sportive Villemur – 3eme), Nicolas Courpet (Entente Cycliste Saint-Projet Saillagol – 1er), Romain Pallares (Bicyclettes 09 – 2eme) et Nicolas Cussac (Saint-Juéry Olympique – 5eme). (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Le samedi suivant Stéphane Arias ira se mesurer au peloton des troisième catégorie UFOLEP à Peyssies. Sur ce circuit peu sélectif il fera une belle course mais ne pourra malheureusement pas accrocher une place d’honneur, il en terminera dans l’anonymat du paquet.

Grand-prix de Peyssies 2016
Peyssies (31) – Stéphane au départ avec le peloton des 3eme catégorie. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Grand-prix de Peyssies 2016
Peyssies (31) – Stéphane en action sous le soleil. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Si le soleil a bien voulu s’inviter à Peyssies, il n’en a pas été de même le lendemain à Paulhac pour les championnats départementaux FSGT de la Haute-Garonne, du Tarn-et-Garonne et du Tarn. Menaçant dès l’arrivée des premiers coureurs sur le site de l’épreuve, le ciel c’est déchiré un quart d’heure avant le départ en dispensant pluie et fortes bourrasques. Profitant d’une légère accalmie les organisateurs ont fini par donner le départ d’un peloton amaigri du fait des renoncements de dernière minute. Peine perdue, quelques kilomètres plus loin la tempête reprenait de plus belle, déversant à nouveau des trombes d’eau sur les malheureux concurrents.

Dans ces conditions dantesques, chez les roses, seul Philippe Andrieu à osé prendre le départ en catégorie super-vétérans. Bien lui en à pris car, au terme d’une course à laquelle le ciel bas et gris donnait parfois une luminosité crépusculaire, il s’est joué des rafales de vent et des intempéries pour terminer à la 20eme place du peloton mais surtout deuxième tarnais, s’offrant ainsi une place sur le podium et le titre honorifique de vice champion du Tarn !

Championnat départemental - Le podium des super-vétéran
Départemental à Paulhac (31) – Le podium des super-vétéran et anciens, de gauche à droite, Jean-Claude Raucoules de l’ASPTT Gaillac, 1er chez les anciens (titre non décerné en raison du trop faible nombre d’inscrits), Daniel Wesolowski, Vélo Club Blayais, 1er en super-vétéran (Champion du Tarn) et Philippe Andrieu, Saint-Juéry Olympique, 2eme en super-vétéran. (crédit photo : Saint-Juéry Olympique Cyclisme)

Philippe est décidément sur tous les fronts en ce mois du muguet, après un petit intermède à la nocturne de Nogaro en UFOLEP le mercredi soir sur le circuit automobile, nous le retrouvons le dimanche suivant seul membre du club au départ du Tour du Tarn Sud. Encore une journée bien arrosée au cour de laquelle notre sociétaire ne sera pas épargné par la malchance.

Lors de l’étape du matin, la perte de son bidon au bout de dix kilomètres le conduira à couvrir toute la distance sans eau (un moindre mal quand on considère tout ce que le ciel a déversé sur la tête des coureurs tout au long de la journée), distance qui sera augmentée d’une bonne douzaine de kilomètres par la faute d’un marquage au sol ambigu ayant conduit son petit groupe d’attardés à une funeste erreur d’aiguillage.

Heureusement l’étape de l’après-midi se passera un petit peu mieux pour notre ami qui atteindra le pied du col de Dourgne sans trop de casse. Le pied c’est bien mais c’est au sommet que se juge l’arrivée et, pendant les neuf kilomètres d’ascension jusqu’à la délivrance de la petite ligne blanche, il ne pourra que regarder passer un à un les concurrents précédemment distancés. Au final il sera classé 13eme en cinquième catégorie.

Tour du Tarn Sud 2016
Tour du Tarn Sud (81) – Départ de la seconde étape, le peloton quitte Sorèze dans un cadre champêtre… et sous la pluie ! (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)
Tour du Tarn Sud 2016
Tour du Tarn Sud (81) – Avec le retour du soleil, Philippe s’emploie pour rester au contact quelque part sur les routes de la seconde étape. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Début Juin trois coureurs du club sont inscrits au championnat régional FSGT à Bazus, Nicolas Cussac, Jean-Paul Humbert et Philippe Andrieu participeront sans obtenir de résultat significatif. Nicolas sera classé 24eme chez les séniors tandis que Jean-Paul et Philippe termineront respectivement 24eme et 26eme chez les super-vétérans.

Championnat régional
Bazus (31) – Nico grimaçant dans l’ascension de la principale bosse du circuit. (crédit photo : Passioncyclisme-31)

Au cours de ce mois de Juin des coureurs de notre club iront aussi poser leurs roues du côté de Couffouleux en UFOLEP, et à Gaillac pour la ronde des Clergous. A ce jeu le meilleur d’entre eux est une nouvelle fois Nicolas Cussac avec une belle 2eme place en troisième catégorie dans la cité du vin. Dans cette même course Cédric Pages sera classé 16eme, tandis que Philippe Andrieu et Jean-Paul Humbert finiront respectivement 13eme et 18eme en cinquième catégorie. Performance tout à fait honorable pour Philippe qui s’était aligné la veille sur les 153km et les 3128m de dénivelé positif de l’Ariégeoise et qui devait sans doute avoir les jambes les plus lourdes de tout le peloton aujourd’hui.

Le premier week-end de juillet c’est la course d’Arthès, organisée par le Saint-Juéry Olympique, qui cristallise toutes les attentions. Nos coureurs honoreront le maillot comme il se doit avec un beau tir groupé de Guillaume Laforet-Gisclard, Nicolas Cussac et Cédric Pages aux 5eme, 7eme et 8eme places en troisième catégorie, tandis que Jean-Paul Humbert et Philippe Andrieu se classeront 3eme et 8eme en cinquième catégorie.

Le week-end suivant place aux championnats de France FSGT à Saint-Géniès-de-Malgloirès dans le Gard. Un seul coureur du club est concerné par cette cette épreuve, il s’agit de Philippe Andrieu en super-vétérans. Deuxième expérience à ce niveau pour Philippe qui, malgré un classement sensiblement identique au précédent (60eme au lieu de 62eme), progresse indéniablement en réalisant une course bien plus intéressante dans son contenu que celle de la saison dernière.

Le 14 juillet, jour de fête nationale, c’est Philippe Alaux que l’on retrouve au départ de la nocturne de Rabastens en UFOLEP. Inscrit en catégorie GS, notre ami se classera 22eme d’une course très animée et perturbée par le vent.

Grand-prix de Rabastens 2016
Rabastens (81) – Philippe, toujours généreux dans l’effort, ne laisse pas sa part aux chiens (crédit photo : Feel Good)

Pour clôturer en beauté le mois de juillet c’est à Saint-Caprais que Jean-Paul Humbert et Philippe Andrieu iront se mesurer à leurs homologues de cinquième catégorie. Sur un circuit plat frappé par une étouffante canicule, Philippe obtiendra une 16eme place tandis que Jean-Paul sera classé 23eme.

L’épreuve phare de ce début du mois d’aout n’est autre que le challenge de Cap Découverte. Cette compétition, originale s’il en est, consiste en un classement regroupant un contre-la-montre individuel le matin et une course sur circuit l’après-midi. Bien sûr il est toujours possible (sans pouvoir être classé dans le challenge) de ne faire que l’une ou l’autre de ces deux épreuves. Quatre coureurs du SJO se présenteront au départ du contre-la-montre, Nicolas Cussac sera 3eme chez les 3, Didier Mandirac 4eme en 4, chez les 5 enfin Philippe Andrieu et Philippe Alaux se classeront 4eme et 5eme.

L’après-midi Didier Mandirac et Philippe Alaux, retenus par ailleurs, ne prendront pas le départ de la course sur circuit, course que Nicolas Cussac et Philippe Andrieu termineront chacun à la 3eme place de leurs catégories respectives. Dans un autre peloton, regroupant les coureurs désirant participer à la course de l’après-midi sans avoir pris part au contre-la-montre, s’aligneront Cédric Merlier qui sera malheureusement contraint à l’abandon et Cédric Pages qui remportera la course des 3eme catégorie, bravo à lui pour cette belle victoire. Au classement général final du challenge, nos deux coureurs ayant participé aux deux épreuves monteront chacun sur la troisième marche du podium de leur catégorie.

Le week-end suivant verra deux coureurs du club engagés sur deux courses différentes, Jean-Paul Humbert pour une 12eme place à Castelnau-d’Estrétefonds en cinquième catégorie FSGT et Philippe Andrieu pour une 11eme place à Montbeton en catégorie GS UFOLEP. Rien de particulier à signaler sur ces deux courses là si ce n’est un soleil de plomb qui compliquera grandement la tâche de nos amis.

Il est bien entendu impossible d’évoquer les courses estivales sans revenir sur les nocturnes de Candie, organisées tout l’été sur la piste du même nom, à la limite entre les communes de Toulouse et de Portet-sur-Garonne. Plusieurs de nos coureurs y ont participé avec plus ou moins de bonheur, les résultats les plus significatifs sont à mettre à l’actif de Cédric Merlier en quatrième catégorie avec une place de 9eme, une place de 4eme et deux places de 2eme, la victoire lui aura échappé de peu. Les autre accessits obtenus le seront par Cédric Pages avec une 8eme place en troisième catégorie et Philippe Andrieu avec une 4eme place en cinquième catégorie. Matthieu Mandirac et Nicolas Cussac auront également participé tout au long de l’été mais sans pouvoir faire une place dans le top 10.

Nocturne de candie 3 août 2016 - Le podium
Candie (31) – Le podium de la course du 3 août en quatrième catégorie, de gauche à droite Alain Lagrange (Camarade Sports et Loisirs – 3eme), Manuel Da Silva (Union Cycliste 31 – 1er) et Cédric Merlier (Saint-Juéry Olympique – 2eme). (crédit photo : L’Union Cycliste 31)

Après ces dernières places d’honneur la saison touche à sa fin pour les hommes au maillot rose. Ils feront encore deux apparition en cinquième catégorie, l’une en septembre, à la nocturne d’Empalot, par l’intermédiaire de Jean-Paul Humbert qui y obtiendra une 6eme place, et l’autre en octobre, à la course de Colomiers en clôture de la saison de route, par l’intermédiaire de Philippe Andrieu qui ne pourra y faire mieux que 12eme.

A signaler enfin que grâce à leurs résultats sur l’ensemble de la saison, Nicolas Cussac et Philippe Andrieu sont honorés dans le challenge du Tarn. Philippe se classe deuxième en cinquième catégorie tandis que Nicolas remporte la victoire en troisième catégorie. C’est sur ces deniers bouquets que ce clôt une saison route bien remplie pour nos couleurs, la saison 2016 est morte, place à la saison 2017 qui s’annonce !


Posté dans Courses

Saint-Julien-sur-Garonne (31)

Après la longue période hivernale dédiée à l’entrainement, c’est traditionnellement l’épreuve de Saint-Julien qui ouvre les festivités en FSGT dans notre région. Comme de juste personne ne veut rater cet évènement et c’est un peloton de 83 coureurs qui s’élance à l’assaut du parcours dans la course des 1ere, 2eme et 3eme catégorie, parmi eux Nicolas Cussac pour le compte du Saint-Juéry Olympique. Chez les 4eme et 5eme caté c’est encore pire puisque ce sont 97 concurrents qui vont se présenter sur la ligne de départ. Dans cette course notre club sera représenté par Philippe Andrieu.

Avec autant de coureurs sur un circuit dont la majeure partie est constitué de routes étroites et balayées par le vent, il fallait s’attendre à de nombreuses bordures et s’est bien ce qui s’est produit. Environ deux kilomètres après le départ le peloton bifurque à droite, quittant une route assez large pour s’engouffrer dans un goulet d’étranglement. La relance, sur une partie légèrement montante, est d’autant plus violente qu’elle s’effectue vent de dos, tant et si bien que le peloton, en file indienne, s’étire de manière impressionnante. En ce début de saison les niveaux de préparation sont inégaux et certains, déjà dans le rouge, se relèvent pour ne pas exploser, provoquant de nombreuses cassures que celui qui les suit ne peut pas forcément boucher.

Grand-Prix de Saint-Julien 2016
Nicolas paie de sa personne pour assurer le train dans ce qui reste du peloton des 1-2-3. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Le peloton s’en trouve aussitôt morcelé en une série de petit groupes chassant les uns derrière les autres pour tenter de revenir sur celui qui le précède. C’est une bonne journée de galère, le nez dans le vent, qui se prépare pour tout le monde. Dans cet enfer nos coureurs vont connaître un sort différent. Si Nicolas, plus expérimenté, réussit à se maintenir au sein de ce qu’il reste du peloton principal des 1-2-3, Philippe, mal placé sur la relance, réussira à boucher deux trous provoqués par des coureurs devant lui avant de se faire piéger sur la troisième cassure, survenue trop loin à l’avant pour qu’il puisse intervenir valablement. A la fin du premier tour il ne reste quasiment plus rien du peloton des 4 et 5.

Grand-Prix de Saint-Julien 2016
Philippe en chasse patates, sur le point d’être repris par un groupe d’attardés. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Au final on retiendra le nombre inhabituel d’abandons, 25 chez les 1-2-3 et 18 chez les 4-5, et la 30eme place de Nicolas que l’on n’hésitera pas à qualifier de bon résultat compte tenu des circonstances. Philippe, quand à lui, terminera 73eme d’une course dont peu de coureurs garderont un souvenir impérissable.


Posté dans Courses