Vaour (81)

Et la période faste continue pour nos couleurs !

En ce dimanche 29 juin les amateurs de la région s’étaient donné rendez-vous à Vaour pour une épreuve FSGT organisée de main de maître par nos amis de l’ASPTT Gaillac. Trois coureurs du Saint-Juéry Olympique avaient inscrit cette course à leur calendrier, Didier Mandirac, Nicolas Cussac et Hervé Ferreres. Ils ont pris le départ avec le peloton des 4eme et 5eme catégories en compagnie d’une trentaine d’autres coureurs.

Le début de la course sera très arrosé et verra Nicolas prendre les devants dans une échappée à quatre coureurs. Malheureusement ce coup ne sera pas le bon et le peloton reviendra au bout de deux tours de chasse ininterrompue sous une pluie diluvienne.

Grand-Prix de Vaour 2014
En plein effort, Nicolas Cussac s’envole vers une nouvelle victoire (crédit photo : Doms81)

Qu’à cela ne tienne, Nicolas est très en forme et ça se voit. Il repart en compagnie d’un coureur d’Empalot Vélo Club qui ne résistera pas longtemps aux relais ravageurs du sociétaire du SJO. Nicolas se retrouve rapidement seul en tête de course et il y restera jusqu’au bout, s’imposant en costaud et en solitaire devant le reste du peloton.

Bravo à Nicolas pour qui cette nouvelle victoire est synonyme de montée en 3eme catégorie.


Posté dans Courses

Semi-nocturne de Rabastens (81)

C’est sous un soleil timide mais bien présent qu’une poignée de courageux ont pris le départ de la nocturne de Rabastens en UFOLEP. Parmi ceux-ci Eric Leonard, notre président, toujours prêt à montrer le maillot du SJO sur les routes du département.

L’épreuve, prévue pour une durée de une heure plus dix tours, sera finalement amputée de ses cinq derniers tours pour cause de ciel devenu noir et menaçant. Au bout de 25 minutes de course Eric va s’échapper en compagnie de Mickael Grein de l’ASPTT Gaillac. Ils compteront jusqu’à 1’15" d’avance sur le peloton et ne seront jamais revus. Au final c’est Mickael qui l’emporte devant Eric.

Encore un podium pour le SJO !


Posté dans Courses

Nocturne de Roquettes (31)

Ce jeudi 26 juin marquait le début du challenge des nocturnes avec la toute première course inscrite au calendrier, la nocturne de Roquettes. Pour l’occasion plusieurs de nos coursiers ont fait le déplacement. Nous avons là Nicolas Merlier et Philippe Andrieu dans le peloton des 4eme et 5eme catégories ainsi que Sébastien Fiori et Cédric Merlier avec les 1-2-3.

Le circuit est court et les courses sont nerveuses. En 4-5 une quarantaine de coureurs sont au départ. Philippe, pour lequel l’allure est un petit peu trop rapide, va sauter sur une relance face au vent après un méchant virage en angle droit en bout de circuit. Il sera plus tard contraint à l’abandon sur incident mécanique. Nicolas quand à lui réussit une belle course mais il ne pourra malheureusement se glisser dans la bonne échappée. Sa déception sera à peine atténuée par sa deuxième place du sprint du peloton, battu simplement par un 5eme caté qui remporte l’épreuve dans sa catégorie. Dommage pour Nico qui avait des jambes de feu ce soir.

En 1-2-3 le rythme est démentiel pour les 44 coureurs à s’élancer. A tour de rôle, Cédric et Seb montreront le maillot du SJO aux avant postes d’une épreuve qui, malgré plusieurs tentatives d’échappées, se terminera au sprint et à près de 43 km/h de moyenne. Sébastien finit 13eme en première catégorie. Cédric tentera de se mêler au sprint mais, tassé contre les balustrades lors de l’emballage final, il préfèrera se relever plutôt que de risquer la chute. Il terminera quand même 8eme chez les 3.


Posté dans Courses

Sorèze (81) – Tour du Tarn Sud

Ce dimanche 22 juin avait lieu la 3eme édition du Tour du Tarn Sud, épreuve toujours très appréciée organisée conjointement par nos amis du Sorèze Vélo Club et du TOAC. Météo superbe, organisation quasi parfaite (merci aux 70 bénévoles), tout était en place pour que les 154 participants puissent s’expliquer en toute sécurité sur les quelque 130 kilomètres que comptaient les deux étapes cumulées.

Tour du Tarn Sud
L’échappée matinale prend forme avec le SJO aux commandes (Nicolas Cussac et Eric Leonard, on aperçoit le casque de Mathieu Mandirac juste derrière et le peloton en arrière plan) (crédit photo : Doms81)

Six coureurs du SJO avaient fait le déplacement pour l’occasion, tous en 4eme (Eric Leonard, Didier et Matthieu Mandirac, Hervé Ferreres et Nicolas Cussac) ou 5eme catégorie (Philippe Andrieu). Élément de confort non négligeable, le club disposait cette année d’une voiture suiveuse, pilotée par la charmante Laurine. Qu’elle soit ici remerciée d’avoir bien voulu accepter de passer son dimanche derrière le peloton, dans le cortège des voitures accompagnatrices, pour notre plus grand plaisir.

Sur le plan sportif, nos coursiers n’ont pas démérité. Sur les soixante kilomètres de l’étape du matin, trois d’entre eux – Nicolas, Eric et Matthieu – ont pris les devants au sein d’une échappée partie sur des portions de route encore assez planes.  Malheureusement pour eux cela ne va pas durer et ils seront rejoints lorsque les pourcentages s’accentueront en direction de Cuq-Toulza. Matthieu essuiera même une grosse défaillance qui le verra s’arrêter sur le bord de la route, à la limite du malaise, laissant ses coéquipiers dans l’inquiétude jusqu’à l’arrivée. Fort heureusement il pourra repartir après quelques minutes de repos, bien que très attardé.

L’arrivée de l’étape, en haut d’une petite bosse, verra un Nicolas très en jambes terminer à la 15eme place du scratch (13eme de sa catégorie). Didier et Hervé, toujours dans le peloton au pied de la bosse, auront plus de mal dans la montée et finiront respectivement aux 39eme et 42eme places (32eme et 35eme en 4eme catégorie). Eric, qui a sans doute payé ses efforts du matin, a dû lâcher prise a quelques kilomètres du but et prend la 50eme place (42eme en 4). Matthieu, à peine remis de sa défaillance, termine en roue libre à la 63eme position (54eme en 4). Philippe quand à lui, toujours en manque de rythme, termine juste devant la voiture balais après avoir dû laisser filer le peloton assez tôt, il sera classé 65eme de l’étape (10eme en 5eme catégorie).

Après un repas apte à reconstituer les réserves ainsi qu’une petite séance de récupération/sieste plus que bienvenue pour une bonne partie des coureurs, tout le monde est à nouveau sur la ligne de départ, par une chaleur caniculaire, pour les soixante-douze kilomètres d’une deuxième étape dont l’arrivée au sommet du col de Dourgne fait figure d’épouvantail. Beaucoup souhaitent en garder sous la pédale pour le final et la première bosse, à la sortie de Cuq-Toulza, est escaladée sur un train de sénateur. Une poignée de courageux prennent tout de même la poudre d’escampette mais aucun maillot rose ne se trouve à l’avant.

Sur les cinquante premiers kilomètres les pourcentages sont plutôt favorables et le peloton va s’employer à rattraper les fuyards, ce qui sera fait juste avant d’attaquer les choses sérieuses. Le directeur de course avait prévenu les coureurs, à partir de Saint-Affrique c’est les montagnes russes, il n’avait pas tort. Petit à petit le peloton va se déliter, perdant des éléments au fil des bosses qui se succèdent, jusqu’au pied de la difficulté majeure de l’épreuve, le col de Dourgne avec ses 9 kilomètres à 6% de moyenne.

A ce petit jeu, Nicolas sera encore le meilleur du SJO puisqu’il atteindra le sommet a une excellente 9eme place (8eme de sa catégorie). Mais les autres n’auront pas démérité puisque Didier sera classé 14eme (13eme en 4), Hervé 19eme (17eme en 4), Matthieu dont la défaillance du matin n’est plus qu’un lointain souvenir 24eme (21eme en 4) et Eric 29eme (25eme en 4) pour un bon petit tir groupé de nos couleurs. Philippe a tenu les cinquante premiers kilomètres dans le peloton mais, fidèle à ses habitudes, il a dû laisser filer les copains dès que la route s’est élevée pour en terminer à sa main à une honorable, bien que dernière, 56eme place de l’étape.

Au classement général final, Nicolas est classé 9eme au scratch (8eme en 4), Didier 15eme (14eme en 4), Hervé 21eme (18eme en 4), Eric 30eme (26eme en 4), Matthieu 44eme (38eme en 4) et Philippe 56eme (9eme en 5).


Posté dans Courses