Toulouse (31) – Nocturnes d’été à la piste Candie

Tout au long de l’été les nocturnes de Candie tiennent en haleine l’aficionado du sport cycliste. Le toujours très disputé challenge des nocturnes est une source de motivation supplémentaire pour les coureurs de la région, au point que beaucoup d’entre eux ne manqueraient pour rien au monde ces rendez-vous du mercredi soir. Pour le SJO Guillaume Laforet-Gisclard, Cédric Merlier et Philippe Andrieu se sont prêtés au jeu avec plus ou moins d’assiduité.

Pour la première du 8 juillet, nos amis avaient préféré se rendre à Caussade en UFOLEP, ce n’est donc que le 15 juillet que nous retrouvons Cédric et Philippe au départ de la course des 4 et 5. Si Cédric profitera de la soirée pour s’adjuger une belle sixième place, Philippe connaîtra une fin moins agréable en chutant à quinze tours de l’arrivée. Lorsque les guidons et les pédales se choquent et s’entremêlent à plus de cinquante à l’heure, difficile de conserver l’équilibre. Pas trop de bobos sur le vélo cette fois-ci mais le bonhomme est quand même sévèrement secoué et une période de repos s’impose pour panser les blessures et retrouver la forme.

De fait, c’est tout seul que Cédric s’alignera le 22 juillet. A cette occasion, il prouvera qu’il n’a besoin de personne pour performer puisqu’il signera son premier podium de l’été, en terminant troisième derrière Kevin Byers de Camarade Sport et Loisir et Tony Padovan du Team GSO. Une semaine plus tard, le 29 juillet, il améliorera encore sa performance en terminant second derrière l’inévitable Kevin Byers qui engrange là son deuxième succès en autant de semaines et accède donc à la 3eme catégorie. Pour la petite histoire, cet anglais que nous avions découvert à la nocturne de Couffouleux, lorsqu’il avait muselé un Nicolas Cussac alors en pleine bourre, remportera dans la foulée les deux courses suivantes chez les 3 ce qui le propulsera directement en deuxième catégorie où il remportera encore une course avant la fin de l’été. Quand on vous dit que c’est un phénomène.

Enfin débarrassé de ce concurrent encombrant Cédric, qui tourne autour du pot depuis pas mal de temps, va enfin pouvoir faire parler la poudre. Dans cette course du 5 août qui voit le retour de Philippe dans le peloton, il ne laissera personne l’empêcher d’en claquer une, s’imposant magistralement à l’issue d’un sprint massif. Une victoire qui fait plaisir tant Cédric la recherchait depuis longtemps. Il l’a enfin obtenue et c’est on ne peut plus mérité, bravo à lui, d’autant que cet enchainement de bons résultats lui permet d’être solidement installé à la seconde place du classement général du challenge dans sa catégorie. Pour sa reprise Philippe, qui cherchait surtout à passer le cap de l’appréhension après sa chute trois semaines plus tôt, c’est forcé à rouler dans le peloton pour renouer avec les sensations toujours porteuses d’adrénaline que l’on peut ressentir en filant à quarante de moyenne au milieu de cyclistes qui vous entourent, vous frôlent et vous oppressent. Une 38eme place (13eme en 5) viendra sanctionner sa performance.

Podium Candie 05 aout
Les vainqueurs de la soirée du 5 août, de gauche à droite : Le champion de Haute-Garonne espoir Aurélien Herer de l’US Colomiers Cyclisme vainqueur du challenge des 1-2-3, Jean-Claude Donzelli de l’US Castelsagrat vainqueur en 5, le champion de France vétérans Ludovic Drusian du Team Cycliste Martrais vainqueur en 1, Enzo Valentin du Revel Sprinter Club vainqueur du challenge des 4-5, Cédric Merlier du Saint-Juéry Olympique Cyclisme vainqueur en 4, Kevin Byers de Camarade Sport et Loisir vainqueur en 3, Nicolas Rodillon du Balma Olympique Cyclisme vainqueur en 2. (crédit photo : Commission cyclisme FSGT 31)

Le mercredi suivant, le 12 août, Philippe sera le seul représentant du SJO à prendre le départ. Enchanté de sa treizième place de la semaine précédente, il est cette fois bien décidé à squatter le premier tiers du peloton afin de tenter de s’assurer un top dix lors de l’emballage final, une première pour lui. Englué au milieu du peloton à dix tours de l’arrivée il usera de tous les stratagèmes pour se hisser vers la tête, emboitant même le pas du petit train d’Empalot qui remonte son sprinteur vers l’avant. A l’entame du dernier tour il occupe le troisième rang du peloton. Bien sûr, impossible pour lui d’espérer se maintenir a cette position privilégiée, le sprint est une affaire de spécialistes et ceux-ci ne vont pas se faire prier pour le déborder dans le dernier virage. Sur la ligne un rapide décompte des coureurs devant lui lui permet de constater qu’il est dans les vingt au scratch, cette position lui assurant à coup sûr une place dans les dix de sa catégorie. Ce n’est que plus tard, à la lecture des résultats officiels, qu’il aura la surprise de constater qu’il est en fait classé dix-huitième et que les dix-sept premiers sont tous des 4eme catégorie. Il remporte donc la course en 5, seconde victoire d’affilée pour le SJO, et première pour lui qui n’a commencé la compétition que depuis un an et demi et une expérience désastreuse sur le circuit d’Albi.

Le 19 août Guillaume et Philippe feront le déplacement mais pas Cédric qui, vacances obligent, ne peut valablement défendre sa seconde place au classement général du challenge des nocturnes. Pour Guillaume il s’agit d’une course de reprise après une rapide coupure vacances, il est donc surtout question de retrouver ses marques au sein d’un peloton et de peaufiner sa forme pour les épreuves de fin de saison. A l’issue d’une course des plus sages il prendra la 37eme place au scratch (11eme en 3). Quand à Philippe, sa victoire de mercredi dernier lui ayant permis de se replacer à la septième place du classement du challenge, il ambitionne un nouveau bon résultat pour tenter d’accrocher le podium avant la dernière course. Pour atteindre cet objectif l’idéal serait une seconde ou une troisième place aujourd’hui, et surtout pas une deuxième victoire qui le propulserait en 4eme catégorie. Tout l’enjeu consistera donc à faire la meilleure place possible sans gagner, ce qui est assez paradoxal avouons le. Au bout du suspense le contrat sera parfaitement rempli après une course conclue en troisième position (16eme au scratch) et une place de troisième partagée avec Christian Malié du Sanders Team au classement général du challenge des nocturnes.

Le mercredi 26 août, pour la dernière du challenge des nocturnes 2015, Guillaume, Cédric et Philippe sont présents. Si Guillaume vient à nouveau se tester, ces deux camarades de club ambitionnent de conserver leur position au classement général à savoir, une seconde place en 4 pour Cédric qui a pu conserver son bien malgré son absence sur les deux courses précédentes, et une inattendue troisième place en 5 pour Philippe. Le moins qu’on puisse dire c’est que la forme est déjà là pour Guillaume qui va prendre la 16eme place au scratch (5eme en 3). Pour Cédric les circonstances de course seront favorables, une providentielle échappée à cinq concurrents, sans qu’aucun de ses principaux rivaux ne puisse s’y glisser, lui permettra de n’avoir que le seul Roland Rolleau à surveiller. En effet, les gros points étant pris par ceux de devant, celui-ci était le seul à pouvoir dépasser notre sociétaire s’il finissait à une meilleure place. Cédric fera le métier en terminant quatrième du sprint du peloton (9eme au scratch) devant Roland Rolleau. Pour Philippe, même si Christian Malié n’était pas présent, l’équation était un petit peu plus compliquée avec plusieurs hommes à surveiller. L’échappée comptant un 5eme catégorie non dangereux au classement c’était toujours ça de pris pour notre ami, mais il restait tous les autres. Lui aussi s’en sortira de main de maitre dans le sprint final en laissant d’abord passer les deux premiers du général, irrattrapables de toute façon, ce qui condamnait les Jean-Claude Donzelli, Francis Wohlwend ou Jean-Claude Marty au mieux à une quatrième place, insuffisante pour lui chaparder le troisième accessit du général quel que soit son propre classement. Au final Philippe est 21eme au scratch (7eme en 5).

Voici donc une saison des nocturnes qui se conclut on ne peut mieux pour le Saint-Juéry Olympique avec deux podiums dans un challenge très prisé et plutôt relevé. Cédric Merlier 2eme en 4eme catégorie et Philippe Andrieu 3eme en 5eme catégorie ont porté bien haut nos couleurs tout au long de l’été, souhaitons leurs la même réussite la saison prochaine.


Posté dans Courses

Cap Découverte (81)

En ce beau dimanche d’aout le site de Cap Découverte accueille à nouveau le peloton FSGT pour ce rendez-vous cycliste proposant un contre-la-montre le matin et une course sur circuit l’après-midi. Innovation pour cette année l’organisateur de l’épreuve, le Comité Départemental du Tarn, a décidé d’instaurer un classement sur l’ensemble de la journée. Les coureurs participant aux deux épreuves se verront attribuer un certain nombre de points en fonction de leur performance, points qui leur permettront de se départager au classement final.

Pour le SJO sont inscrits, Nicolas Cussac en troisième catégorie, Cédric Pages en quatre, Philippe Alaux et Didier Mandirac chez les cinq. Pour la course de l’après-midi, Cédric Merlier viendra se mêler au peloton des quatre mais, en n’ayant participé qu’à une seule épreuve, il ne pourra prétendre à être classé au général final.

Dans le contre-la-montre nos concurrents ne vont pas démériter. En troisième catégorie Nico prendra la troisième place à seulement neuf secondes du vainqueur, une bonne surprise pour lui qui n’est pas très fan de ce genre d’exercice. Chez les quatre, Cédric sera huitième ce qui suffit à son bonheur. En cinq enfin, on l’attendait tous et il a frappé un grand coup. Didier, notre spécialiste maison, remporte l’épreuve haut la main avec plus de trente secondes d’avance sur son poursuivant immédiat. Philippe termine septième.

La course de l’après-midi verra Nicolas finir septième dans sa catégorie, après sa belle performance du matin il coincera un peu sur les derniers tours. En quatre Cédric Merlier, qui n’a pourtant pas entamé ses réserves en restant au lit ce matin, ne peut faire mieux que neuvième, Cédric Pages est douzième. En cinq Didier, qui sait qu’il a gros à jouer au général après sa victoire de ce matin, sera sixième, Philippe en terminant pour sa part à la dixième place.

Vient enfin le moment de faire les comptes et de désigner le vainqueur final dans chaque catégorie. En trois Nicolas paye un peu sa relative contre performance de l’après-midi, il est cinquième. En quatre Cédric est septième, ce qui correspond plus ou moins à sa forme du moment et le satisfait pleinement. En cinq enfin, si Philippe est finalement classé à la septième place, Didier obtient ce qu’il était venu chercher en remportant l’épreuve. Bravo donc à notre secrétaire qui ne rate pas une belle occasion de faire honneur au maillot.


Posté dans Courses