Cap Découverte (81)

Première épreuve du challenge de cap Découverte, ce Grand-Prix de Blaye-les-Mines, organisé par nos amis du Vélo Club Blayais, promet d’être disputé. Le beau temps étant de la partie, ce ne sont pas moins de huit coureurs du SJO qui s’aligneront dans les différentes catégories. Les trois sont les mieux représentés avec Antoine De Zerbi, Guillaume Laforet-Gisclard, Matthieu Mandirac et Cédric Pages. Chez les quatre on retrouve Corentin Boyer et David Drencian, tandis que le peloton des cinquième catégorie verra la participation de la vieille garde composée d’Eric Leonard et de Didier Mandirac.

Pas grand chose à dire sur la course des cinq tant nos représentants étaient en petite forme. Complètement à cours de rythme, Eric à été contraint à l’abandon après n’avoir couvert que les deux tiers de la distance quand à Didier, toujours handicapé par des douleurs dorsales récurrentes, il ne pourra éviter la place de quatorzième et dernier coureur classé de cette compétition.

Grand-prix de Blaye-les-Mines 2017
Souffrant toujours de ses douleurs lombaires, Didier serre les dents au sommet de la bosse. (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)

Chez les quatre, si Corentin aura lui aussi du mal à suivre la cadence imprimée par les meilleurs, ne prenant que la vingt-huitième place à l’arrivée, David saura mieux tirer son épingle du jeu en tenant jusqu’au bout son rang au sein du peloton pour terminer seizième, à une poignée de secondes du vainqueur.

Mais c’est dans la course des 1, 2 et 3 que les choses se passeront au mieux pour le SJO. En grande forme Matthieu animera une fois de plus les opérations, n’hésitant pas à payer de sa personne pour donner corps à l’échappée du jour, puis pour la faire vivre jusqu’à l’arrivée. Toujours aux avants-postes, il conclura en beauté cette journée en se hissant sur la troisième marche du podium.

Grand-prix de Blaye-les-Mines 2017
Au four et au moulin, Matthieu ne laisse à personne le soin de mener les débats. (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)

Un petit peu moins combatif mais tout aussi présent dans cette course, Antoine complètera le tableau pour le SJO avec une excellente dixième place et un retard d’à peine plus de dix secondes sur le vainqueur. Nos autres représentants, un peu moins en verve, termineront légèrement distancés, à la seizième place pour Guillaume et à la dix-neuvième pour Cédric.

Grand-prix de Blaye-les-Mines 2017
Le podium des 3eme catégorie, de gauche à droite, Matthieu Mandirac (Saint-Juéry Olympique – 3eme), Quentin Duchayne (Union Sportive Colomiers Cyclisme – 1er) et Mickael Grein (Association Sportive Villemur Cyclisme – 2eme). (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)

Pour revivre pleinement cette journée retrouvez le film de la course réalisé par Séverine de la Rosa ici sur Youtube mais aussi sur le blog Cyclisme Ségala 81 tenu par Robert de la Rosa.


Posté dans Courses

Saint-Benoit-de-Carmaux (81)

Première organisation du Saint-Juéry Olympique Cyclisme cette saison, le Grand-Prix de Saint-Benoit-de-Carmaux est aussi l’occasion de découvrir ce tout nouveau circuit tracé dans les rues de la petite cité minière du bassin carmausin. Une bonne partie des effectifs est mobilisée sur l’organisation mais, malgré tout, quatre coureurs ont trouvé le moyen de s’inscrire pour défendre nos couleurs. Sont présents Matthieu Mandirac et Cédric Pages en troisième catégorie, David Drencian en quatrième catégorie ainsi que Philippe Andrieu en cinquième catégorie.

Dans la course des 4 et 5 Philippe sera malheureusement lâché au bout de cinq tours. Les cuisses ne sont pas encore au top et la répétition de l’enchainement ligne droite d’arrivée faux plat/vent de face plus ascension de la petite rampe à pleine vitesse fait vraiment mal. Pour autant il ne baissera pas les bras et continuera à rouler au maximum de ses possibilités du moment jusqu’au terme de l’épreuve. David quand à lui réussira à rester au sein du peloton, il aura même parfois l’occasion d’animer un peu les débats, mais il ne pourra rien faire lors de l’emballage final, lorsque les meilleurs s’expliqueront pour la victoire finale.

Grand-prix de Saint-Benoit 2017
Philippe et David, côte à côte dans le peloton des 4 et 5.

Dans la course des 1, 2 et 3 Cédric ne connaitra pas plus de réussite. S’accrochant dans les dernières places du peloton depuis le début jusqu’à la fin de l’épreuve, il craquera dans le dernier tour laissant filer pour terminer, comme ses deux compères en 4 et 5, à la dernière place du classement de sa catégorie.

Grand-prix de Saint-Benoit 2017
Course des 1, 2 et 3 : Cédric s’accroche en queue de peloton.

Fort heureusement, on peut toujours compter sur Matthieu pour sauver l’honneur. Pour lui dont le but était de conserver la place chèrement acquise sur le podium du challenge de printemps, la motivation était toute trouvée. Se glissant très tôt dans une échappée à huit coureurs comprenant tous les favoris, il se maintiendra à l’avant jusqu’au bout pour terminer quatrième de sa catégorie, grappillant au passage les quelques points nécessaires pour remonter à hauteur du second au classement final du challenge. Une bien belle réussite pour celui qui n’en aura disputé que la moitié des épreuves.

Grand-prix de Saint-Benoit 2017
Matthieu toujours aux avant-postes – Ici aux côtés du vétéran champion de Haute-Garonne 2016, ex-champion de France 2015 et futur vainqueur de la course des 1ere catégorie, Ludovic Drusian.

En ce week-end pascal et en pleines vacances scolaires pour l’académie de Toulouse, on peut regretter le faible nombre de participants. D’autant que le soleil n’a pas non plus daigné répondre franchement à l’invitation des organisateurs, ne faisant que quelques timides apparitions ça et là pendant les courses. Néanmoins cette journée restera dans les anales du SJO avec cette seconde place au challenge de printemps, nouvelle ligne que Matthieu inscrit à son palmarès personnel mais aussi à celui du club.

Les photos illustrant cet article ne sont pas « copyrightées » individuellement comme à l’habitude car elles proviennent toutes de saisies d’écran (ce qui explique leur moindre qualité) du film réalisé par Séverine et Robert De La Rosa, visible ici sur Youtube mais aussi sur l’excellent blog Cyclisme Ségala 81 que Robert anime avec talent.


Posté dans Courses

Aussonne (31) – Classique Aussonne-Aussonne

Une fois n’est pas coutume, c’est sous un soleil printanier que pas moins de 189 concurrents ont pris le départ de cette 6eme édition de la classique cycliste Aussonne-Aussonne. Parmi eux se trouvaient trois représentants du Saint-Juéry Olympique Cyclisme en la personne de Matthieu Mandirac, venu pour défendre ses chances au challenge du printemps, David Drencian qui découvre là cette épreuve si particulière, et notre président Eric Leonard qui renoue avec la compétition après une parenthèse de presque dix-huit mois.

Si Matthieu atteindra parfaitement ses objectifs en s’adjugeant une quatrième place de sa catégorie (22eme du peloton des 1-2-3) synonyme, à une épreuve de la fin, de troisième marche du podium provisoire du challenge du printemps, il n’en sera pas de même pour David qui sera plus à la peine, surpris par la difficulté du parcours et de cette course en général. Au final David sera classé 46eme en quatrième catégorie (58eme du peloton des 4 et 5).

Pas de miracle en revanche pour Eric à cours de compétition. L’entrainement running qu’il s’impose pour atteindre ses objectifs dans cette autre passion que constitue pour lui le trail, ne lui permet pas d’être aussi compétitif sur le vélo qu’il le serait avec un entrainement spécifique à ce sport. La flatteuse place de 15eme qu’il occupe en cinquième catégorie est plus due au faible nombre de participants qu’à une réelle performance de sa part, comme le prouve sa 67eme place finale dans le peloton des 4 et 5. Ça devrait aller mieux pour le président à partir du mois prochain, lorsque il sera redevenu un cycliste quasi exclusif.

Ce week-end restera quand même dans les mémoires du SJO puisqu’il aura vu Matthieu effectuer un beau rapproché au classement de ce challenge du printemps toujours si richement doté, et par conséquent très couru. Lui qui, au final, n’aura disputé que la moitié des épreuves, s’invite sur le podium à l’approche du dernier round disputé sur ses terres, dimanche prochain, à Saint-Benoit-de-Carmaux. Allez Matthieu, il y a la place pour grappiller quelque chose de plus !


Posté dans Courses

Castelsagrat (82)

En ce premier dimanche d’avril c’est à Castelsagrat, dans le Tarn-et-Garonne, que Philippe Andrieu a décidé de lancer sa saison. Certes il y a des tracés plus simples pour une reprise mais celui-ci présente l’avantage de ne pas trop comporter de relances, en plus d’être assez long. Avec ses 20 kilomètres, seuls trois tours sont au programme en cinquième catégorie, soit seulement trois ascensions de la longue bosse au final bien pentu qui sert de juge de paix à l’épreuve.

Grand-prix de Castelsagrat 2017
Philippe en compagnie d’un petit groupe à la sortie du ‘Toboggan’ de Castelsagrat. (crédit photo : Clarac Comminges Cyclisme)

Pour Philippe, qui a connu quelques soucis cet hiver dans sa préparation, les quelques kilos non encore perdus seront rédhibitoires lorsque la pente s’accentuera. Après un rapide baroud d’honneur sur les quinze premiers kilomètres, les deux derniers tours de course se passeront dans le gruppetto qu’il aura grandement contribué à former et à animer par ses relais appuyés. Au final, et malgré un résultat sec peu flatteur, les sensations tout comme les jambes étaient plutôt bonnes. Tout cela est et de bon augure pour la suite des réjouissances, lorsque le bonhomme sera un peu petit plus affuté.


Posté dans Courses