Le SJO montre le maillot

Avec les beaux jours et la multiplication des courses, voici venu le temps des premières places d’honneur pour nos valeureux coureurs. C’est partit pour la suite des aventures des petits hommes roses.

Nous étions resté sur la promesse d’une belle course, le 1er avril à Cap Découverte, pour le grand-prix de Blaye-les-Mines. Avec cinq coureurs au départ (Cédric Pages en 3, Cédric Merlier et Lionel Pages en 4, Francis Bousquet et Patrick Grein en 5), on peut dire que le SJO était au rendez-vous. Malheureusement les résultats furent plus mitigés avec l’abandon des frères Pages et de Francis, seuls Cédric en quatre et Patrick en cinq réussissent à rallier l’arrivée respectivement aux 29e et 17e place, un grand bravo à eux.

Grand-prix de Blaye 2018
Cédric et Lionel sur la ligne de départ à l’appel des quatre. (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)
Grand-prix de Blaye 2018
Le peloton des cinq, Francis à la relance et Patrick qui grimace. (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)
Grand-prix de Blaye 2018
Cédric serein dans le paquet des troisième catégorie. (crédit photo : Cyclisme Ségala 81)

Une semaine plus tard à Saint-Thomas c’est à Francis Bousquet, en cinquième catégorie, que reviendra la lourde charge d’être notre unique représentant. Une tâche dont il s’acquittera avec le plus grand bonheur puisqu’il pourra s’enorgueillir d’une très belle 6e place à l’arrivée.

Le 15 mai à Castelsagrat ce sont encore une fois les cinquième catégorie qui sont à l’honneur avec la participation de Philippe Andrieu, Francis Bousquet et Patrick Grein. Une course bizarre, initiée sur un train de sénateur, où Philippe coincera à 50 mètres du sommet au premier passage de la bosse. Après une poursuite mémorable en compagnie du local Fabien Delinotte, et au prix d’un effort prodigieux, il réussira à rentrer sur le peloton… pour mieux sauter, définitivement cette fois ci, lors du deuxième passage dans le final de l’ascension. Au troisième et dernier passage se sera malheureusement au tour de Patrick de connaître quelques difficultés, peut-être victime de son excès d’engagement en début de course. Au final Francis, qui aura réussi à accompagner les meilleurs quasiment jusqu’au bout, se classera 15e, Patrick 25e et Philippe 27e.

Le dimanche suivant est un jour de classique puisque c’est l’exigeante course Aussonne-Aussonne qui nous est proposée. Épreuve finale du challenge de printemps, bâtie sur le modèle des grandes classiques de début de saison du peloton professionnel, elle attire le gratin des coursiers d’Occitanie. Le SJO ne pouvait pas ne pas en être et pour faire bonne mesure c’est Matthieu Mandirac, notre unique coureur de première catégorie, qui nous représentera. Comme souvent sur cette classique au parcours de nature à refroidir les ardeurs des plus téméraires la décision finale se fera dans la côte de Merville, troisième et dernière ascension répertoriée au classement de la montagne et véritable juge de paix de l’épreuve puisque située à moins de dix kilomètres du but. A l’issue de cette explication finale, c’est un peloton réduit à seulement douze unités qui se présentera sur la ligne d’arrivée pour un sprint houleux dans lequel Matthieu, dont c’est loin d’être la spécialité, ne pourra prendre que la 11eme place. Petite déception pour lui mais gros résultat quand même dans une course qui ne réunissait pas moins de 94 partants.

Classique Aussonne-Aussonne 2018
Tête baissée, Matthieu franchit la ligne d’arrivée à l’issue du sprint final. (crédit photo : Association Sportive et Culturelle Gagnac Cyclisme)

Ce n’est que le 1er mai que nous retrouvons nos coureurs pour le grand-prix du muguet de la ville de Balma. Pour l’occasion Francis Bousquet a fait le déplacement en cinquième catégorie en compagnie de Cédric et Lionel Pages respectivement en troisième et quatrième catégorie. Sur ce circuit un peu atypique, souvent balayé par le vent, nos amis vont connaître des fortunes diverses. Si Francis réussira à se classer 18e, Cédric et Lionel seront malheureusement à nouveau contraints à l’abandon.

Grand-prix du muguet Balma 2018
Lionel, détendu sur la ligne de départ. (crédit photo : Association Sportive et Culturelle Gagnac Cyclisme)
Grand-prix du muguet Balma 2018
Francis en plein effort pendant la course. (crédit photo : Association Sportive et Culturelle Gagnac Cyclisme)

Le dimanche suivant Patrick Grein sera le seul rose à prendre le départ du Tour du Tarn Sud. Une épreuve un petit peu moins alléchante cette année avec seulement une seule étape, une sorte de condensé des deux étapes des années précédentes, mais avec toujours le même final dans l’ascension du col de Dourgne et de ses neuf kilomètres à 6% de moyenne. Classé 65e au classement scratch du peloton des 4 et 5, Patrick finira 14e de sa catégorie.

Le 8 mai c’est à Caujac que nos coursiers iront chercher le premier podium de la saison. Cédric Merlier, Philippe Andrieu et Francis Bousquet vont s’aligner au départ de cette course, dans leurs catégories respectives. En cinq belle tactique d’équipe puisque Philippe se glissera dans une échappée à quatre, puis cinq, qui durera deux tours et demi, permettant à Francis de ne pas faire trop d’efforts dans la poursuite… pour mieux contrer lorsque le peloton reviendra. Bientôt rejoint par deux renforts flairant la bonne affaire, ils ne seront plus rejoints jusqu’à l’arrivée, finissant sur les talons des deux rescapés de l’échappée initiale. Francis terminera 4e et Philippe, bien calé dans le peloton, à la 19e place. Pour compléter cette belle entame des cinquième catégorie, quoi de mieux qu’un podium en quatre ? C’est ce que va réaliser Cédric pour le plus grand bonheur de nos couleurs. Après une course tendue ou notre ami aura longtemps joué les chiens de garde pour contrer les nombreuses velléités d’échappées, c’est un peloton quasi au complet qui va se présenter sur la ligne d’arrivée pour un sprint massif. Véritable spécialiste de l’exercice, Cédric ne se fera pas prier pour prendre une excellente 2e place après avoir longtemps caressé l’espoir de décrocher le pompon, seulement passé par Mickaël Devilliers, du CC Le Boulou, à quelques mètres de la ligne.

Grand-prix de Caujac 2018
La belle deuxième place de Cédric au sprint à Caujac. (crédit photo : Association Sportive et Culturelle Gagnac Cyclisme)
Grand-prix de Caujac 2018
Le podium des 4eme catégorie, de gauche à droite, Laurent Gonzalvez (Club Cycliste Le Boulou – 3eme), Mickaël Devilliers (Club Cycliste Le Boulou – 1er) et Cédric Merlier (Saint-Juéry Olympique Cyclisme – 2eme). (crédit photo : Club Cycliste Le Boulou)
Grand-prix de Caujac 2018
Nos trois compères à l’arrivée, satisfaits de leur journée. (crédit photo : Saint-Juéry Olympique Cyclisme)

Deux jours plus tard à Villematier, et malgré des jambes encore un petit peu lourdes après son coup d’éclat de Caujac, Francis Bousquet prendra le départ de la course organisée en complément du championnat d’Occitanie de contre-la-montre par équipes ayant eu lieu le matin même. Il ne sera pas seul puisque Patrick Grein l’accompagnera, de même que Lionel Pages en quatrième catégorie. Décidément dans une forme exceptionnelle Francis obtiendra un nouvel accessit puisqu’il sera classé 5e de cette épreuve dans laquelle Lionel et Patrick seront malheureusement contraints à l’abandon.


Posté dans Courses